Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Infographie : le top 10 des sites de voyages

Quels sont les premiers sites marchands français de voyages au deuxième trimestre 2015 ? Un panaché d'acteurs historiques et de nouveaux entrants, selon Médiamétrie//NetRatings.

Au cours de la période avril-juin 2015, 14 millions d’internautes ont consulté, chaque mois, au moins un site du top 10 des portails de tourisme.

Réalisé par Médiamétrie//NetRatings, le palmarès des sites marchands de voyages reste coiffé, au deuxième trimestre 2015, par Voyages-sncf.com, devant Booking et Air France.

Sans surprise, le collaboratif monte en puissance : "Airbnb rejoint pour la première fois le top 10, avec 1,34 million de visiteurs uniques par mois", note Bertrand Krug, directeur du département des mesures d'efficacité online du cabinet de mesure d'audience. Le classement évolue avec les comportements des internautes".

70% des internautes consomment du CtoC

C’est d’ailleurs ce que confirme l’Observatoire du commerce connecté, publié par Médiamétrie. "Le covoiturage, c’est déjà 15% d’utilisateurs et 19% d’intentionnistes", souligne Bertrand Krug. Au niveau de l’échange de logements entre particuliers, la France compte 6% d’utilisateurs, et 15% d’intentionnistes. "70% ont utilisé du CtoC", a ajouté Marc Lolivier, délégué général de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), lors d’une conférence de presse ce matin, dans le cadre du salon e-commerce.

Autre tendance intéressante : plus de la moitié des internautes (53%) surfent depuis leur smartphone dans les magasins. "Cette pratique amène toute la concurrence sur le lieu de vente", ajoute Bertrand Krug. Mais elle crée aussi d’autres opportunités d’effectuer une vente dans le point de vente.

Croissance du e-commerce

Tous secteurs confondus, l'essor du e-commerce s’est accéléré au deuxième trimestre.

L’indice iCE40, qui rassemble les sites leaders à périmètre constant (dont 11 dans le tourisme), montre un retour de la croissance à deux chiffres (+13% pour les ventes de produits grand public). Cette dynamique résulte de différents facteurs comme le développement des places de marché et de sites tels Booking et Blablacar, estime François Monboisse, président de la Fevad.

L’indice dédié au travel est toujours en reconstruction. "Nous le faisons évoluer pour intégrer de nouveaux acteurs, notamment dans le collaboratif, a rappelé Marc Lolivier. Le problème, c’est d’obtenir les chiffres d’Airbnb et de Booking par exemple. Nous sommes en discussion avec des instituts pour interroger des individus. Mais nous savons déjà que le panel e-tourisme a retrouvé une dynamique positive au deuxième trimestre".

Booking n° 10 des marchands

Au total, l’Hexagone compte 34,7 millions de cyberacheteurs. En termes d’audience des marchands, Voyages-scf.com est le 5e site de l’e-commerce, Booking arrive en 10e position. Ce sont les deux seules marques du secteur, dans le top 10.

Les sites du panel iCE40 observent une légère remontée du panier sur les ventes de produits (+1%). La hausse est encore plus importante s’agissant des commandes de voyage-tourisme (+3%), une tendance sans doute liée aux destinations choisies par des Français qui boudent la Tunisie.

Les ventes en ligne devraient croître de 10% en 2015 (contre +11% en 2014), pour atteindre 65 milliards d’euros. De belles perspectives pour les marchands, sauf pour les acteurs traditionnels du tourisme : 73% des cyberacheteurs de voyages ont effectué leurs achats uniquement sur Internet, au cours des six derniers mois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique