Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hurtigruten met le cap sur les croisières d’exploration

 » Hurtigruten France se repositionne sur les croisières d'exploration qui ont enregitré un boom de 85% en 2015. Au programme : un nouveau bateau et de nouvelles destinations. »

A bord de ses bateaux, Hurtigruten promet l'aventure avec un grand "A". "Le souhait de la compagnie est de développer les croisières d'exploration", a annoncé Christine Bois, directrice générale d'Hurtigruten France, lors d'une conférence de presse organisée le 21 janvier.

La compagnie sort des pôles

Connu pour ses croisières sur la ligne de l'Express Côtier en Norvège, le groupe souhaite mettre l'accent sur ces voyages d'exception pour 2017-2018. Une brochure de 150 pages sera disponbile dès février 2016.

L'an prochain, Hurtigruten consacrera pas moins de 3 navires aux croisières d'exploration, dont un nouveau, le MS Spitsbergen, d'une capacité de 200 pax. Dans son catalogue dédié, elle proposera 41 itinéraires sur 19 destinations, plus de la moitié étant inédites. Les bateaux navigueront ainsi jusqu'aux provinces maritimes du Canada (Terre-Neuve, Labrador) et sillonneront les côtes sud-américaines, côté Atlantique et Pacifique (Brésil, Argentine, Chili, Pérou, Equateur…). "Nous sommes les spécialistes du polaire mais pas seulement !", rappelle Christine Bois.

Christine Bois, directrice générale d'Hurtigruten France.

Des objectifs ambitieux pour 2016

Avec une hausse de 85% en 2015 sur le marché hexagonal, les croisières d'exploration ont connu une envolée spectaculaire pour l’entreprise. Les croisières norvégiennes sont elles aussi en progression de 11%, notamment grâce aux traversées avec accompagnement français. De belles envolées qui se ressentent sur le chiffre d'affaires d'Hurtigruten France qui s'élève à 22,8M€ en 2015 (dont 4,5M€ pour les marchés italien et espagnol), soit une hausse de 17% par rapport à l'année précédente. Plus symbolique encore, la barre des 10 000 passagers, franchie haut la main avec quelque 11 000 pax qui ont emprunté l'un des 13 navires – bientôt 14 – de la flotte.

"Pour 2016, la compagnie nous demande d'augmenter le chiffre d'affaires de 22%", précise Christine Bois. Afin de réaliser cet objectif, l'équipe française (11 au bureau parisien dont 2 commerciaux, 7 sur le call center de Tallin en Estonie) ne bénéficiera pas de renfort. Pour faire connaître ses nouveaux produits aux agences, qui réalisent 65% de ses ventes, Hurtigruten France envisage donc d'organiser des workshops dans plusieurs villes.

Rénovations et produits d'appel

"Nous pouvons aussi compter sur nos nouveautés !", souligne encore Christine Bois. Outre l'arrivée du MS Spitsbergen, la compagnie redonne aussi un coup de jeune aux croisières de L'Express Côtier. Quatre bateaux des années 1990 seront rénovés dans un style scnadinave entre janvier et novembre, et plusieurs croisières thématiques (musique, randonnées, conférences à bord…) seront programmés.

Pour séduire, Hurtigruten France lance aussi des mini-croisières de 3 jours et 2 nuits en avril 2017, avec un prix d'appel de 396 euros, pour une navigation dans le fjord le plus long et le plus profond de Norvège. Un petit budget qui tranche avec le panier moyen habituel : 2500 euros pour L'Express Côtier, entre 4500 et 5000 pour les croisières d'exploration.

Enfin, pour progresser sur le marché français, la compagnie souhaite développer les groupes qui ne représentent que 4% de son chiffre d'affaires.