Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Google Maps s’ouvre au covoiturage

L'application de cartographie développe ses options de mobilité en ajoutant le roi du covoiturage Blablacar.

Après la voiture, la marche à pied, le vélo ou encore le train, le covoiturage déboule sur Google Maps. Lorsqu’un utilisateur saisit une recherche sur Paris-Angers, par exemple, l'appli de cartographie liste plusieurs options de covoiturage, en indiquant le prix. Lors de notre test depuis un mobile, nous avions, à travers l’option des transports en commun, la promesse de quatre trajets disponibles en bas de page, avec un tarif estimé de 19 euros. La mention explicite "annonce" est accolée. Le leader du covoiturage paye donc sa visibilité, à travers un partenariat commercial.

Redirection vers l'appli

Depuis son smartphone, quand le mobinaute clique ensuite afin de visionner les propositions de Blablacar, il bascule sur l’application mobile de l'opérateur, mais sans champs pré-remplis : il faut ressaisir le lieu de départ, la destination, la date…. Pourtant, "les utilisateurs intéressés par un trajet en covoiturage (…) seront redirigés directement vers la page des résultats sur Blablacar correspondant au trajet recherché", promet un communiqué. En termes d'expérience utilisateur, c'est effectivement l'idéal, un idéal vers lequel les deux partenaires devraient tendre systématiquement.

Maps ne limite pas ses réponses à la France. Nous avons également testé un itinéraire Lyon-Barcelone. Et cette fois, nous avons bel et bien été reroutés vers les trajets disponibles sur cet axe, toujours sous la forme d'une "annonce".

Blablacar précise que sa collaboration avec le géant de la recherche est d'envergure mondiale, et sera progressivement étendue aux 22 pays dans lesquels il est présent. Une belle visibilité pour l'entreprise*, qui poursuit sa croissance à tous crins. Sur l’été 2017, en France, la plate-forme s’attend à battre un nouveau record, avec 10 millions de places proposées.

*Google Maps réunit 26 millions de visiteurs uniques par mois en France, souce Médiamétrie//NetRatings, Internet global.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique