Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cyberattaque : British Airways visée par une plainte groupée

La compagnie aérienne British Airways est confrontée à une plainte en nom collectif au Royaume-Uni, qui rassemble pour l’instant 16 000 clients.

C’est la double peine pour British Airways. La compagnie britannique a déjà écopé en 2020 d’une amende de 20 millions de livres suite à un vol d’informations personnelles de passagers en 2018, qui a écorné son image. Et aujourd’hui, une action de groupe la rattrape, toujours suite à cette cyberattaque. Il s’agit même de la plus importante action de ce type jamais initiée au Royaume-Uni concernant la protection des données, estime le cabinet PGMBM, qui porte l’affaire. PGMBM incite les clients lésés à s’y joindre dans les prochains jours.

Selon lui, chaque victime pourrait recevoir jusqu’à 2 000 livres, ce qui représenterait une facture pouvant atteindre quelques centaines de millions de livres pour la compagnie.

BA conteste les montants des dommages

Pour mémoire, une faille dans les systèmes informatisés de British Airways a permis en août et en septembre 2018 le vol de noms, adresses, e-mails, numéros de cartes de paiement (incluant les codes CCV), rappelle PGMBM. La subtilisation de ces données personnelles et financières concernait 420 000 clients. 

Le cabinet a déjà organisé une autre action de groupe, cette fois contre la compagnie low cost EasyJet suite à une cyberattaque révélée en 2020.

Interrogé par l’AFP, British Airways affirme qu’elle va continuer « vigoureusement » à s’opposer à ces accusations. « Nous ne reconnaissons pas les chiffres de dommages mis en avant et ils ne figurent pas dans les plaintes », selon sa direction.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique