Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

France : 220 000 emplois vacants dans le tourisme selon le WTTC

Le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), qui représente le secteur privé, estime que les pénuries de personnel pourraient handicaper la reprise économique en France.

220 000 emplois sont vacants dans l’industrie touristique en France : c’est ce qui ressort d’une analyse du World Travel & Tourism Concil (WTTC), qui porte, à l’échelle internationale, la voix des acteurs privés de la filière.

L’organisme a pu établir ce chiffre après l’analyse de données compilées par Oxford Economics portant sur les pénuries de personnel en France et dans d’autres marchés majeurs de l’industrie (Etats-Unis, Espagne, Royaume-Uni, Italie, Portugal), sur une période comprise entre juillet et décembre 2021.

Un poste sur sept serait non pourvu dans l’hexagone

Selon le WTTC, ces chiffres « inquiétants […] montrent pour la première fois l’énorme impact que les pénuries de personnel pourraient avoir sur la reprise économique de la France ». Les autres pays étudiés ont aussi « connu d’importantes pénuries de personnel », et la demande « commence à dépasser l’offre de main-d’œuvre disponible » dans ces différentes destinations. En France, un poste sur sept dans le secteur serait non pourvu.

« La reprise économique de la France pourrait être compromise si nous n’avons pas assez de personnes pour occuper ces emplois au retour des voyageurs », estime Julia Simpson, PDG du WTTC. Le soutien « bien nécessaire » de l’Etat aux professionnels du secteur depuis le début de la pandémie a permis de limiter « la baisse de l’emploi ». 138 000 personnes travaillant dans l’industrie du tourisme et des loisirs en France ont tout de même perdu leur emploi l’année dernière.

Un problème « clé » qui doit être résolu « de toute urgence »

Le rapport publié par le WTTC poursuit en qualifiant les pénuries de personnel de « problème clé pour le secteur » à l’échelle mondiale. Et même si « les problèmes liés à l’offre et à la demande devraient s’ajuster progressivement au cours de 2022 », avec une pénurie de « seulement » 15 000 salariés en France, « le problème devrait persister et doit être résolu de toute urgence », est-il expliqué.

Le WTTC recommande notamment de faciliter la mobilité et le travail à distance, de fournir des filets de sécurité sociale, de former la main-d’œuvre et de retenir les talents, et de créer et de promouvoir l’éducation et l’apprentissage. Dans le monde, 62 millions de personnes ont perdu leur emploi dans le tourisme à cause de la pandémie, conclut-il.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique