Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En France, eDreams Odigeo perd du terrain

Le groupe qui coiffe Go Voyages, Opodo et Liligo vient de publier des résultats annuels qui montrent un recul tangible des réservations en France.

Comme à son habitude, le groupe européen eDreams Odigeo se félicite de son bilan annuel, se terminant le 31 mars 2018. Le revenu net progresse de 5% à 508,6 millions d’euros, tandis que le résultat d’exploitation ajusté augmente de 10% à 118,3 millions d’euros. Quant au nombre global de réservations (12 millions), il croit de 3% par rapport à l’année précédente, « en termes ajustés pour tenir compte de la vente de l’activité voyages d’affaires et séjours packagés », explique un communiqué.

Recul de 10% en France

Le rapport annuel complet (196 pages) livre aussi quelques données sur la France, qui montre des indicateurs en recul. L’Hexagone affiche 2,829 millions de réservations, soit un recul de 9,8%. Ce marché historique du groupe, sur lequel MisterFly lui fait de l’ombre, évolue donc à contre-courant de la dynamique globale. Le revenu net augmente de 5% au niveau européen, mais s’effrite au niveau de la France de 10,8% (à 142 millions d’euros). Le groupe qui coiffe Go Voyages, Opodo et Liligo a considérablement réduit ses effectifs à Paris, et transféré des services à Barcelone.

Dans l’ensemble des marchés, l’activité ralentit au dernier trimestre de l’exercice annuel, qui court du 1er janvier au 31 mars 2018 : le revenu net augmente de 2%, et le résultat d’exploitation ajusté recule de 6% (-14% en Ebit). Sur 2019, le spécialiste de la distribution en ligne de vols secs, qui peine à diversifier ses activités, anticipe un tassement du nombre de réservations (entre 0% et -4%). Le cours de l’action a perdu plus de 14% hier.

A lire aussi, sur le même sujet :