Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été : le tourisme spatial décolle

Parcs d'attractions, vols en apesanteur, dans des navettes… le tourisme spatial se développe peu à peu, et dispose désormais de son institut européen de promotion, basé en France.

Les personnes voyageant dans l’espace restent une élite. En 2001, Space Adventures avait organisé le premier voyage touristique dans l'espace pour le milliardaire américain Dennis Tito. Quelques autres ont suivi, pour plusieurs dizaines de millions de dollars. L’aventure se démocratise, extrêmement doucement.

L’histoire commence en 2004. SpaceShipOne, le premier engin privé spatial avec pilote, dépasse alors les 100km d’altitude, considéré comme la frontière de l’espace. En 2005, le milliardaire britannique Richard Branson annonce son association avec Mojave Aerospace Ventures (MAV) pour créer Virgin Galactic. La première navette, dévoilée en 2009, est aujourd’hui opérationnelle, à 140 000 euros la place. En mars dernier, l'acteur Ashton Kutcher validait sa résevation, et devenait ainsi son 500ème client.

Pour les plus modestes, l'A300 Zéro-G permet également de tester le vol en apesanteur, pour "seulement" 6000 euros. Une multiplication d'initiatives qui n’a pas échappé aux créateurs de l’Institut Européen du tourisme spatial, lesquels anticipent un développement des attractions ou parcs sur le sujet.