Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dijon : la Cité de la gastronomie et du vin ouvrira le 6 mai

Après deux ans de travaux, la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon ouvrira ses portes au printemps prochain.

Plusieurs fois repoussée, la date d’ouverture de la Cité de la gastronomie et du vin de Dijon est désormais connue et fixée au 6 mai 2022. Le chantier, chiffré à 250 millions d’euros, aura nécessité deux ans de travaux. Anciennement occupé par l’hôpital général de la ville, l’ensemble est tout proche du centre-ville historique de Dijon et se compose principalement de bâtiments historiques rénovés des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

Etalée sur 7 hectares, la Cité de la gastronomie et du vin accueille bien évidemment un centre culturel dédié à l’art de l’œnologie à la française. Vinothèque accessible à tous, la cave de 600m² référencera plus de 3 000 vins, et proposera des cours d’œnologie, des dégustations, des soirées à thèmes… Un espace de 1 700m² accueillera également des expositions, pour répondre à la vocation première du projet : promouvoir le savoir-faire local en matière de vin et de gastronomie, et offrir une vitrine aux touristes.

Hôtel 4*, restaurants, cinémas, village des start-up…

Ainsi, des circuits (en navette, en voiture, à vélo, à pied…) seront organisés depuis la Cité, située à seulement un kilomètre de la route des grands crus, pour aller découvrir, sur le terrain, les fameux 1 247 climats du vignoble de Bourgogne.

Mais le projet voit plus large que ce seul centre culturel. En effet, dans la Cité de la gastronomie et du vin, un hôtel 4*, un espace commercial de 5 000m² regroupera boutiques, restaurants, épiceries fines et multiplexe cinéma exploité par Pathé. Une librairie culinaire et un village des start-ups ouvriront également leurs portes sur place, tandis qu’un écoquartier avec logements et écoles de cuisine complètent le projet.

Pour la ville, la Cité de la gastronomie et du vin revêt donc un enjeu touristique, mais pas seulement : « rendue aux Dijonnais » après 800 ans d’occupation hospitalière, la parcelle doit redevenir un lieu public fréquenté par tous, à quelques encablures du centre-ville de Dijon.

La Cité de Lyon rouvrira-t-elle en 2023 ?

Ce projet rappelle celui de la Cité de la gastronomie à Lyon, qui a fermé ses portes seulement 7 mois après son ouverture, en juillet 2020.

Tickets d’entrée trop onéreux, contenu décevant et, surtout, confinement et crise sanitaire : l’établissement n’aura pas tenu longtemps. Mais il pourrait rouvrir ses portes en 2023

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique