Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des webcams sur les sites touristiques égyptiens

Pour contrer l'image désastreuse du pays dans les médias, l’Egypte envisage d’installer des écrans géants dans différentes villes d'Europe, diffusant en direct des images de vacanciers détendus.

Pour prouver, images à l’appui, que la sécurité est assurée en Egypte, le ministre du tourisme égyptien est prêt à employer les grands moyens. 

Présent à l’ITB à Berlin la semaine dernière, Hisham Zaazou, qui table toujours sur 14 millions de touristes en 2013, malgré la situation politique incertaine du pays, a déclaré vouloir installer des écrans géants dans différentes villes d'Europe, diffusant en direct des images de vacanciers détendus grâce à des webcams installées sur plusieurs sites égyptiens. Ce serait le cas à Charm el-Cheikh, Louxor, Alexandrie, le musée des Antiquités égyptiennes du Caire.

14 millions de touristes en 2013 ?

"Nous pouvons arriver à atteindre presque le même nombre de touristes qu'en 2010, soit 14,7 millions. Mon but est d'atteindre au moins les 14 millions à la fin de 2013", a déclaré le ministre égyptien du Tourisme, en reconnaissant que l'objectif était ambitieux après les 11,5 millions de 2012.

Le ministre, dans un article du Point, a expliqué que les sites touristiques du delta du Nil et la ville du Caire étaient touchés par une forte baisse du tourisme : "En 2012, le taux moyen d'occupation des hôtels y était de 30,2%, à Louxor de 17% et à Assouan de 16%. Cela montre que les problèmes au Caire affectent tous les sites culturels du delta du Nil. En revanche, le taux moyen dans les hôtels sur les bords de la Mer Rouge était de 72,4%".

La Tunisie également en campagne

La Tunisie envisage aussi de revenir cette année au niveau de fréquentation de 2010, "c'est-à-dire atteindre les sept millions de touristes fin 2013, comme il y a trois ans, contre six millions actuellement", a indiqué à l'ITB Habib Ammar, directeur général de l'office national du tourisme tunisien (ONTT).

Fin avril, le pays lancera une grande campagne publicitaire avec pour slogan: "Tunisie libre de tout vivre", diffusée à la radio, sur internet et avec de l'affichage dans les principaux marchés émetteurs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique