Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Egypte : les violences s’intensifient au Caire

Après les affrontements du week-end dans les villes du nord du pays, qui ont fait plusieurs dizaines de victimes, un manifestant a été mortellement touché lundi dans la capitale égyptienne.

Nouveau coup de chaud en Egypte. Deux ans après la révolution, les violences, débutées au Caire le 24 janvier au soir, se sont intensifiées au cours du week-end dans plusieurs villes du pays. Lundi 28 janvier, un manifestant a été tué dans des affrontements avec la police place Tahrir, dans la capitale, où les heurts ont duré toute la nuit de dimanche à lundi.

Cette victime s’ajoute à la cinquantaine d’autres comptabilisées vendredi et samedi dans le nord de l’Egypte, en particulier dans la ville de Port-Saïd. Trois provinces, situées le long du canal de Suez (à distance donc des principaux centres touristiques), ont été placées depuis lundi en état d’urgence par le président Mohamed Morsi.

Prudence habituelle dans les grands centres touristiques

Dans ses Conseils aux Voyageurs, le Quai d’Orsay rappelle qu’au Caire, "les lieux de rassemblement habituels tels que la place Tahrir doivent impérativement être évités, tout comme le quartier d’Héliopolis où se trouve la présidence de la République". Il maintient en revanche qu’"en se conformant aux recommandations générales de prudence, les séjours dans les grands centres touristiques (Le Caire, Alexandrie, Assouan, Louxor, Mer Rouge) ne posent pas de problème".

Sur le plan politique, Mohamed Morsi a lancé dimanche soir un appel à un dialogue national pour tenter de résoudre la crise en cours, appel rejeté hier par la principale coalition de l’opposition égyptienne.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique