Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

D’Ajaccio à Bonifacio

Caprice des vents

Ajaccio n’était pas au programme. Pourtant, nous voici bel et bien amarrés le long des quais du port Tino-Rossi ! C’est que, dans la nuit, le vent s’est violemment levé et les vagues se sont parées de blanches crêtes. Impossible de prendre le moindre risque avec un voilier, même équipé d’un système antiroulis. Le commandant a préféré mettre le bateau à l’abri, prenant par surprise passagers et membres d’équipage, qui n’ont pas eu le temps de prévoir d’excursions de secours. Nous voici donc livrés à nous-mêmes pour arpenter les rues de la cité de Napoléon. Le centre-ville est une invitation au shopping, tant pis pour les musées ! D’autant que nous n’avons que quelques heures, avant que le bateau ne reprenne sa course vers Bonifacio. Dès l’après-midi, c’est reparti ! Sur le pont avant, installés dans leur transat, les passagers profitent du soleil en se délectant des paysages qui défilent, à 13 noeuds par heure. Là, une falaise rouge-sang déchiquetée qui plonge de 500 m dans l’azur intense de l’eau, plus loin une calanque tranquille aux eaux cristallines, enfin un maquis tout vert, avant que la chaleur de l’été ne grille ses herbes rases. Jumelles rivées aux yeux, certains tentent d’apercevoir un molosse (la plus grande chauve-souris d’Europe) ou le balbuzard pêcheur, ce rapace au ventre blanc. Mais peine perdue, il n’en reste qu’une trentaine de couples… A défaut, les nombreux goélands feront l’affaire. Avant le clou de la journée. A la roche volcanique succèdent les blanches falaises calcaires sur lesquelles est accrochée l’éblouissante Bonifacio. Le Star Clipper semble bien minuscule quand arrive le moment de pénétrer dans les fameuses bouches.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique