Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Croisières : les cas de contaminations continuent d’augmenter à bord des navires

Malgré un protocole jugé strict, les compagnies de croisières n’en finissent plus de constater l’explosion du nombre de contaminations auprès de leurs clients. Dernier épisode en date à bord du MSC Grandiosa.

L’industrie de la croisière s’apprête-t-elle à revivre une longue période d’immobilisation ? En tout cas, les signaux ne sont pas bons. Alors que l’activité est déconseillée aux Etats-Unis et suspendue au Brésil, de nombreux clusters semblent émerger à bord des navires de croisières.

C’est le cas notamment du MSC Grandiosa, après que plusieurs dizaines de passagers ont été testées positifs au Covid-19 après le départ du bateau de Marseille, ce dimanche 2 janvier. 45 personnes sont concernées selon MSC Croisières, et près de 150 selon différents médias. Les voyageurs testés positifs ont été placés à l’isolement dans des cabines équipées de balcons et pris en charge médicalement.

Un protocole insuffisant face à Omicron ?

Débarqués à Gênes, en Italie, et tous asymptomatiques selon la compagnie, chacun a pu rentrer chez soi aux frais de MSC Croisières, comme le prévoit le protocole sanitaire et commercial déployé par la compagnie. Un protocole jugé strict et solide par les différentes autorités concernées, notamment en Europe, mais qui semble ne pas suffire face au variant Omicron.

Plusieurs tests sont imposés aux passagers (même vaccinés) avant l’embarquement et en milieu de croisières, et les excursions sont encadrées avec le principe de la bulle sanitaire. La croisière du MSC Grandiosa, qui passe notamment par Malte, Barcelone ou encore Palerme, a elle poursuivi sa route après le débarquement des passagers infectés.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique