Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid : bientôt la fin du remboursement des tests pour les voyages ?

L’Académie Nationale de Médecine recommande de suspendre le remboursement des tests RT-PCR et des tests antigéniques pratiqués pour “convenance personnelle”.

Le remboursement des tests de dépistage Covid pour effectuer un voyage est sur la sellette. Dans un communiqué daté du 23 juin, l’Académie Nationale de Médecine, qui a une mission de conseil du gouvernement sur les questions de santé publique, recommande en effet « de suspendre le remboursement des tests RT-PCR et des tests antigéniques pratiqués pour convenances personnelles (obtention d’un pass sanitaire, voyages internationaux, participation à des événements collectifs) chez les personnes non vaccinées ». Objectif : « élever rapidement le niveau national de couverture vaccinale au cours de l’été en incitant plus énergiquement les personnes hésitantes », à sauter le pas. « Avec la diminution régulière du taux national d’incidence de la Covid-19 depuis le mois d’avril, la pratique des tests à visée diagnostique tend cependant à décroître, pendant que la pratique des tests de dépistage pour l’obtention d’un « passe sanitaire » s’intensifie à l’approche des vacances estivales, observe l’Académie de médecine. En vigueur depuis le 9 juin, le « passe sanitaire » incite de plus en plus de personnes à recourir aux tests de dépistage et à les renouveler à volonté, la validité d’un résultat négatif n’excédant pas 48 à 72 heures, notamment celles qui ne souhaitent passe faire vacciner contre la Covid-19. »

Rendez-vous à la rentrée

Interrogé sur ce sujet sur franceinfo, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a indiqué que c’est « une question qui se posera autour de la rentrée ».

« On voit aujourd’hui que pour faire un certain nombre de choses il faut soit être totalement vacciné avec un schéma vaccinal complet soit il faut avoir réalisé un test. Vous avez des personnes qui ont fait leur première dose il y a quelques semaines, ne serait-ce que parce qu’elles n’avaient pas le droit de la faire avant, donc elles ne peuvent pas être totalement vaccinés aujourd’hui ». Pas question donc dans ce contexte de rendre le test payant dans l’immédiat pour le porte-parole du gouvernement.

Le timing pour une telle annonce aurait en outre été plutôt mal choisi alors que le certificat sanitaire européen doit entrer en vigueur le 1er juillet. D’autant que la gratuité des tests, pour les touristes étrangers cette fois, se présente aussi comme un atout concurrentiel pour les convaincre de choisir l’Hexagone, et soutenir ainsi le tourisme réceptif. Cette gratuité là n’a pas été remise en cause. Difficile donc, dans un contexte estival encore très particulier de demander aux Français de payer leurs tests de dépistage Covid pour quitter la France le temps de leurs vacances.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique