Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Covid-19 : Pierre & Vacances réduit les loyers impayés à 5 mois

Le groupe améliore sa proposition aux propriétaires. Pierre & Vacances doit toujours convaincre plus d’un tiers de ses bailleurs individuels.

Les négociations se poursuivent. Après l’été, le groupe avait déjà adressé à ses propriétaires individuels un nouvel avenant, pour « améliorer la proposition initiale de fin juin 2021 ». Suite à des discussions, parfois tendues, Pierre & Vacances formule une « ultime proposition alternative » à tous ses bailleurs.

11 mois de loyers

La nouvelle option prévoit le renoncement à 5 mois de loyers sur la période mars 2020-juin 2021. C’est mieux que les 7,5 mois promis dans le premier avenant.

Le groupe exige une contrepartie : les bailleurs signataires « renonceront au reversement de toutes indemnités envisagées par l’Etat, et à la remise des bons de séjours d’une valeur de 2700 € TTC, tels que ces engagements figuraient dans l’avenant de septembre ». 

Sortir « tout le monde par le haut »

Le déploiement de cette proposition demeure conditionné à la signature par un nombre de bailleurs individuels – signataires de l’avenant de septembre et de cette nouvelle proposition – représentant au moins 85% des lots. Le groupe se réserve néanmoins le droit de… changer d’avis, et de renoncer ultérieurement à cette clause suspensive.

« La crise Covid a été compliquée pour nous comme pour nos propriétaires ; je souhaite que nous parvenions à une solution qui fasse sortir tout le monde par le haut », a commenté sur Franceinfo Franck Gervais, directeur général de Pierre & Vacances.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique