Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coup d’arrêt à la reprise de Volare par Alitalia

Alors que le ministère italien de l’Industrie avait donné son accord en mars, le conseil d’Etat a décidé de suspendre la reprise par Alitalia de la petite compagnie à bas tarifs Volare.

Revers juridique pour Alitalia. Alors que la compagnie nationale italienne, en grandes difficultés financières, avait reçu l’aval du ministère italien de l’Industrie en mars pour reprendre la low cost Volare, en liquidation judiciaire depuis 2004, elle vient de recevoir une fin de non-recevoir de la part du conseil d’Etat.
La course à la reprise de Volare avait  déjà connu à cette époque une première phase devant les tribunaux suite à un recours déposé par la compagnie Air One, au motif qu’Alitalia agissait de manière déloyale dans ce projet de rachat, après avoir bénéficié d’aides de l’Etat destinées au sauvetage des entreprises en difficulté. Alitalia, au bord de la faillite en octobre 2004, est en effet engagée dans un plan de restructuration pour lequel la compagnie a supprimé 3700 emplois et obtenu de l’Etat un crédit relais de 400 millions d’€, qui doit lui permettre de tenir,  avant de boucler une recapitalisation qui doit atteindre 1 milliard d’€.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique