Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Côte d’Azur : les 4 piliers stratégiques pour relancer la destination en 2022

Retour de la clientèle internationale, montée en gamme, ailes de saison… Le CRT Côte d’Azur France a dessiné une stratégie pour réaliser de nombreux objectifs.

Après avoir vécu une année 2021 en demi-teinte, marquée par un premier semestre « fragile » et une saison estivale « très satisfaisante », le Comité régional du tourisme (CRT) Côte d’Azur France a présenté son plan d’actions pour 2022 devant près de 500 professionnels du tourisme de la région, réunis à Antibes et en visioconférence. « Une stratégie ambitieuse pour la reconquête des marchés internationaux et la relance durable de la destination », précise un communiqué.

Pour y parvenir, le CRT s’est fixé plusieurs objectifs. Le plan d’actions 2022 devra « redynamiser la fréquentation touristique sur les ailes de saison, […] la renouveler dans le temps et l’espace azuréen » pour mieux répartir les flux touristiques, et ciblera « les clientèles à haute valeur ajoutée françaises et internationales ». Une vision qui devra permettre « une croissance durable de l’économie touristique azuréenne », malgré un contexte dans lequel « la situation sanitaire demeure incertaine ».

Quatre axes stratégiques ont été définis. D’abord, le CRT veut renforcer la place de l’Observatoire du tourisme de la Côte d’Azur à des fins marketing. C’est avec cet outil que le CRT pourra « anticiper les tendances et permettre la réactivité et l’adaptabilité nécessaire ». Une attention spéciale sera également portée aux sujets portant sur l’accompagnement des professionnels du tourisme de la région : formation, rendez-vous professionnels plus réguliers, événements, éductours, salons…

13 millions de visiteurs en 2019

Le CRT va aussi déployer plus largement la marque Côte d’Azur France, « véritable levier d’attractivité territoriale », pour se démarquer de la concurrence. Participation, pour la première fois, au salon Made in France à Paris, réseaux sociaux… La marque promet d’être plus visible en 2022. Enfin, le CRT veut « stimuler » la reprise avec des actions de promotion, dont certaines cibleront le marché domestique, « véritable socle de la destination » depuis deux ans.

A l’international, elles se concentreront sur les marchés européens (Royaume-Uni, Italie) ou sur les marchés lointains « qui ont démontré leur forte capacité de rebond » (Etats-Unis, Canada, Moyen-Orient). Des actions thématiques viseront également certaines filières affinitaires.

Enfin, le CRT compte sur plusieurs dispositifs, comme le Pass Côte d’Azur France ou la plateforme nationale Alentour, pour « stimuler la dépense et notamment la consommation de loisirs ». En 2019, dernière année de référence avant la pandémie, le territoire a accueilli 13 millions de touristes, dont plus de la moitié étaient étrangers.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique