Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : Club Med ferme provisoirement 6 de ses 7 villages en Chine

Le Club Med n’accueille plus de clients dans six sites chinois en raison de l’épidémie de coronavirus, selon le Journal du Dimanche.

Le Club Med suspend l’activité de six villages chinois en raison de l’épidémie de coronavirus, a indiqué son président Henri Giscard d’Estaing, en marge de l’inauguration du nouveau resort Exclusive collection de Miches à Saint Domingue. Sont ainsi fermés les sites de Yabuli, Beidahu, Anji, Guilin, Golden Coast et Yanqing Beijing, d’après un article du Journal du Dimanche publié le 30 janvier 2020. Seul le village de Sanya, sur l’île de Hainan, poursuit son activité.

S’il qualifie la situation de « sévère », Henri Giscard d’Estaing n’est pas particulièrement inquiet, et anticipe un impact économique plutôt modéré pour son entreprise. « Nous opérons nos villages en Chine en management pour le compte d’un propriétaire, a-t-il déclaré, rapporte le JDD. Cela limite l’impact pour nous », en termes de manque à gagner.

Un marché stratégique

Les dirigeants du Club Med indiquent par ailleurs que les réservations en dehors de la Chine ne sont pas affectées pour l’instant, même si « les clients posent des questions ».

En 2019, Club Med a inauguré son septième resort en Chine, et le troisième sous la marque Joyview, visant les citadins : Yanqing Beijing.

Dès 2013, la marque au trident escomptait dans les deux ans 200 000 clients chinois, avec une ambition : devenir « le leader en Chine des vacances tout compris haut de gamme ».

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique