Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment organiser un workshop efficace ?

Pensé plusieurs mois à l’avance, le workshop doit réunir les bons partenaires, sur le bon sujet, et dans le bon lieu.

Les workshops doivent être des moments de rencontre privilégiés. « Souvent, on invite beaucoup de partenaires. Les agents passent devant les tables pour dire bonjour. Ce ne sont pas des rencontres qualifiées », entame Pascal Maigniez, directeur du département du tourisme de Dubaï pour la France. Il est nécessaire de déterminer, en amont, quels fournisseurs doivent être présents et pour quelles demandes des agences. « Sur notre workshop MICE, nous n’invitons évidemment pas les mêmes hôteliers », répond Mercedes Castillo, directrice de l’Office de tourisme de la République Dominicaine. « L’an dernier, nous avons fait se rencontrer les réceptifs, les compagnies aériennes, les hôteliers et les tour-opérateurs. Grâce à un système d’agenda de prises de rendez-vous, nous avons organisé 800 rencontres de 20 minutes en une journée », explique Pascal Maigniez.

Il peut être également intéressant de focaliser le workshop sur un type d’offre ou de clientèle. Dubaï met en place des formations centrés sur une offre famille et loisirs, la République Dominicaine sur le golf. D’autres mettent en avant le tourisme de nature, ou culturel, ainsi que des hébergements insolites. Les agences sont aussi à la recherche de produits originaux. Enfin, le choix du lieu n’est pas à négliger : un ancien atelier de Picasso pour mettre la culture en avant, ou la tour Eiffel pour une offre plus haut de gamme. « Nous organisons des workshops avec des dîners le soir, explique Hervé Papin, directeur commercial d’Australie Tours, c’est plus convivial. »

L’occasion de « recruter » de nouvelles agences !

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique