Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British, Virgin, TUI, Heathrow : le Royaume-Uni tombe le masque dans les avions

Peu à peu, le masque est amené à disparaître du visage des voyageurs du monde entier. Au Royaume-Uni, la tendance s’accélère.

Quelques compagnies aériennes britanniques et l’aéroport londonien d’Heathrow ont annoncé lundi qu’ils prévoyaient d’abandonner leurs obligations du port du masque. Ce changement de politique fait suite à l’annonce, par le Royaume-Uni, de la levée cette semaine des dernières restrictions en matière de voyages. Y compris les dépistage coronavirus pour les visiteurs non vaccinés.

Ainsi, hier, l’aéroport d’Heathrow a annoncé qu’il abandonnait son obligation de porter un masque à partir de mercredi, mais qu’il « encourageait vivement » les voyageurs à l’aéroport à continuer de se couvrir le visage car « la pandémie n’est pas terminée ». British Airways et Virgin Atlantic ont indiqué qu’elles allaient aussi faire de même.

Plus de masque sur British Airways

Le directeur des opérations de British Airways, Jason Mahoney, a précisé qu’à partir de mercredi, les passagers ne seront tenus de porter un masque sur les vols de la compagnie que si leur destination l’exige.

« Nous pensons que nos clients devraient avoir le choix de porter un masque à bord, sur les itinéraires où les réglementations internationales concernant le port du masque ne le font pas appliquer, estime pour sa part Corneel Koster, directeur de la clientèle chez Virgin Atlantic. La compagnie aérienne introduira ce changement progressivement ».

Corneel Koster a également déclaré que les masques « seront toujours nécessaires sur un grand nombre de nos itinéraires, y compris les vols à destination ou en provenance des États-Unis » jusqu’au 18 avril au moins, date d’expiration d’un ordre de port de masque récemment prolongé par la Transportation Security Administration.

Le voyage facilité en Grande-Bretagne

Finalement, c’est Jet2 qui est devenue la première compagnie aérienne britannique à supprimer son obligation de porter un masque il y a deux semaines, en déclarant qu’elle n’était plus légalement requise. Le gouvernement britannique a levé les restrictions sur les transports à la fin du mois de février. TUI Airways lui avait emboîté le pas le 11 mars dernier.

Le secrétaire d’État aux transports Grant Shapps a annoncé lundi que le Royaume-Uni n’exigera plus de tests de dépistage du coronavirus ou de formulaires de localisation des passagers de la part des voyageurs à partir de vendredi à 4 heures du matin. La Grande-Bretagne avait déjà supprimé les exigences de dépistage pour les voyageurs vaccinés le mois dernier.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique