Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

British Airways : ce que lui a coûté la panne géante de mai

 » Une panne informatique a touché British Airways au mois de mai, entraînant de nombreuses annulations de vols. Quinze jours après, le patron du groupe vient d’annoncer la note…et elle est salée ! »

C'était le week-end de l’Ascension, au début des vacances scolaires : un bug géant a paralysé durant deux jours British Airways, contraignant la compagnie anglaise à annuler 726 vols, soit 28% de ses avions. 

Lors de lors de la récente assemblée générale du groupe, Willie Walsh, directeur général de IAG, la maison mère de British Airways, a annoncé que l'incident avait coûté 80 millions de livres  à British Airways (90 millions d’euros).

Délocalisation ou erreur humaine ?

"Nous avons lancé une enquête indépendante sur ce qu'il s'est passé, et nous fournirons des informations lorsqu'elle sera terminée. Ce que nous savons déjà, toutefois, est que la panne n'a absolument rien à avoir avec les changements que nous avons apportés à la façon dont nous gérons nos systèmes et nos services technologiques", a répété Willie Walsh.
  
La compagnie anglaise a en effet été pointée du doigt pour sa culture de la baisse des coûts impulsée par son PDG Alex Cruz. En cause notamment : un contrat d’outsourcing avec l’Indien TCS. Ce qui expliquerait, selon le syndicat GMB, pourquoi la compagnie n’a pas su faire face à la panne de ses systèmes, faute de personnels compétents à Heathrow.

D’apès The Guardian, le 10 juin, en marge d’une réunion du secteur aérien au Mexique, Willie Walsh avait lui jugé que cet incident majeur semblait lié à une erreur humaine, pointant l'action d'un technicien qui aurait coupé le courant d’un centre de données majeur de British Airways.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique