Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Boiloris se bat sur tous les fronts

Le réseau parisien veut ouvrir des agences sous ses différentes enseignes et relance Internet.

C’est le week-end dernier que le PDG de Boiloris, Didier Munin, a fêté avec ses collaborateurs et quelques-uns de ses fournisseurs les 20 ans du réseau. Depuis l’ouverture d’une première agence à l’enseigne Jet tours rue de la Convention, suivie d’une enseigne Fram rue de Tolbiac, l’entreprise a connu un développement soutenu dans Paris, surtout ces dernières années. Le distributeur regroupe à ce jour 24 points de vente.

Ce qui n’empêche pas Didier Munin de fourmiller de mille projets. Au travers de sa nouvelle société Boiloris Développement, créée l’an dernier (qui abrite désormais les enseignes Fram, les agences franchisées Thomas Cook et l’activité Internet), il va ouvrir, le 1er juin, un premier point de vente Thomas Cook en dehors de ses frontières parisiennes, à Dinan (35). Didier Munin espère y développer des synergies en termes de personnel, alors que la plateforme de réservation Internet du réseau (trois personnes au minimum) est installée depuis quatre ans à Vannes (56).

D’autres ouvertures sous franchise Thomas Cook pourraient suivre en Bretagne, l’agence inaugurée sous cette enseigne avenue de l’Opéra (Paris) l’an dernier ayant déjà rempli son contrat. Elle est en passe de devenir la première boutique du réseau, avec un volume d’affaires annuel de 4 ME. Elle a bénéficié du retour des anciens clients de l’agence La Planète, de son emplacement stratégique, et d’une équipe dynamique de six vendeurs, considère Didier Munin.

Par ailleurs, le PDG envisage des ouvertures dans la capitale sous l’enseigne Thomas Cook, tout comme de nouveaux points de vente Jet tours, par rachat ou création. Il espère notamment s’installer d’ici la fin de l’année dans le quartier de la Bastille et a des visées du côté du Marais. Enfin, fort de relations apaisées avec Fram, des projets pourraient à nouveau voir le jour avec le voyagiste toulousain.

Une agence pour les promos

Didier Munin entend en parallèle booster son activité Internet, qui génère actuellement un volume d’affaires mensuel de 150 000 E. Les sites Jettours-boiloris.com et degriffe-voyages.com vont être relookés pour le 15 juin. Cette dernière marque pourrait même faire l’objet d’un point de vente physique dans Paris, qui ne proposerait que des promotions. Nous devons toutefois trouver un lieu stratégique pour cette implantation. Ce n’est qu’à ce prix que nous nous lancerons, assure le dirigeant, qui lorgne actuellement un emplacement.

Fort de ces projets, Boiloris (qui a quitté Tourcom pour adhérer à Manor fin 2006), à travers ses deux sociétés, table sur un volume d’affaires de 40 ME cette année, en croissance de 11 %

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique