Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avec Booking et Tripadvisor, le prince Harry veut « transformer l’industrie du voyage »

Le prince Harry s’est associé à plusieurs poids lourds de l’industrie du tourisme pour lancer “Travalyst”, un projet visant à limiter l’impact du tourisme de masse dans le monde.

Il avait été aperçu en début d’année dans les allées de l’ITB Berlin : le prince Harry avait visiblement des projets dans le tourisme. On en sait désormais un peu plus. Hier, le Duc de Sussex a présenté à Amsterdam un projet visant à encourager le développement du tourisme durable dans le monde. Baptisée Travalyst, cette initiative est développée en partenariat avec plusieurs acteurs de l’industrie du tourisme, tels que Booking, Skyscanner, CTrip, TripAdvisor ou Visa. « Nous pourrions tous faire mieux et, bien que personne ne soit parfait, nous sommes tous responsables de notre impact personnel », a déclaré le duc de Sussex lors du lancement du projet dans la capitale néerlandaise. « Donc aujourd’hui, après deux ans de discussions et de planification en coulisse, nous allons commencer par l’industrie du tourisme », a-t-il indiqué.  Le projet Travalyst a pour but de réduire l’impact du tourisme de masse en mettant en avant des « solutions permettant de promouvoir des pratiques durables », selon un communiqué. L’initiative cherche ainsi « à transformer l’industrie du voyage », notamment en soutenant les populations locales, en protégeant la faune et en luttant contre le changement climatique.

Voyager mieux

Si le détail des actions ne sera présenté qu’ultérieurement, un site Internet dédié au projet est déjà en ligne. Le choix de la photo qui l’illustre n’a sans doute rien d’innocent : c’est Venise et ses gondoles, qui cristallisent les problématiques du tourisme du masse, au point que son maire appelait en juin dernier l’Unesco au secours.  “Le tourisme a ce pouvoir unique d’ouvrir l’esprit des voyageurs à de nouvelles cultures et expériences, ainsi que de leur faire apprécier tout ce que le monde à offrir, a expliqué le Prince Harry. Le développement inéluctable du tourisme nous oblige à accélérer l’adoption de comportements plus durables partout dans le monde et à tenir compte des besoins des populations locales ainsi que des questions environnementales. Créer des ponts entre les sociétés, les clients et les communautés constitue le meilleur moyen de préserver les destinations et les écosystèmes pour les générations futures.” Selon certains médias anglais, de nouvelles collaborations avec des acteurs du tourisme devraient être annoncées dans les prochains mois, axées sur différents domaines du tourisme durable comme la prévention des dommages causés par la faune et les moyens de s’attaquer au problème du sur-tourisme. L’initiative n’a en tout cas pas manqué de relancer la polémique, quelques semaines après les critiques suscitées par les déplacements en jet privé du prince et de sa famille au mois d’août. Interrogé sur ce point, le prince Harry a indiqué qu’il utilisait dans 90% des cas des vols réguliers, mais qu’il avait dû s’organiser autrement pour “s’assurer que sa famille soit en sécurité”. Tout en affirmant qu’il compensait toujours son empreinte carbone.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique