Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

ASL Airlines France et Point-Afrique : une amitié de 15 ans

ASL Airlines France et Point-Afrique, c’est une vieille histoire. Entre deux entreprises certes, mais aussi entre hommes : Jean-François Dominiak et Maurice Freund.

La compagnie membre du groupe international ASL Aviation Holdings opère des vols pour le tour-opérateur de Maurice Freund depuis 2008. Ainsi, de 2008 à 2011, ASL Airlines France a par exemple desservi pour Point-Afrique Djanet, Gao, Timimoun, Ghardaïa, Tamanrasset, Agades, Atar, Ouagadougou, Bamako ou encore Mopti.

Plusieurs choses unissent les deux dirigeants, Maurice Freund (Point Afrique) et Jean-François Dominiak (ASL Airlines France). Un lien personnel tout d’abord. Le frère de Jean-François Dominiak a travaillé pour Maurice Freund. Une passion commune pour l’Afrique aussi. Enfin, tous les deux sont des adeptes du pas de côté. Jean-François Dominiak est aussi patron du Scara, un syndicat de compagnie aux positions souvent engagées. Maurice Freund défendait le tourisme alternatif bien avant que le concept existe.

Vers la Mauritanie, pays si cher à Maurice Freund, les vols d’ASL ont commencé en 2010. Depuis, la compagnie a opéré quelque 42 vols vers Atar, une ville située à 5h30 heures au Nord-Est de Nouakchott. Cette année, 16 vols (dont 13 sûrs) sont programmés par la compagnie pour le TO. Le premier de la saison a décollé le 10 décembre 2021.

Le fret a maintenu ASL à flot

La compagnie dirigée par Jean-François Dominiak se positionne comme spécialiste des destinations africaines. Elle dessert par exemple l’Algérie en vols réguliers depuis 2017. En 4 ans, il s’agit de l’un des acteurs majeurs de la desserte entre la France et l’Algérie. « Et nous avons continué à voler malgré la crise, explique le dirigeant. Depuis le mois de mai 2020, nous avons assuré des vols de retour spéciaux au départ d’Algérie vers la France pour faire des rapatriements. »

Si elle a bien sûr été impactée par la pandémie, comme l’ensemble du secteur, sa double activité de transport de passagers et de transport de fret lui a permis de « moins souffrir que d’autres » selon Jean-François Dominiak. ASL Airlines France revendique le titre de deuxième transporteur de fret français. Héritière de l’ancienne Aéropostale sa flotte de 16 avions, elle peut aisément être transformée en fonction des besoins (fret ou passagers).

Que ce soit pour le fret express ou des vols à la demande (transport d’instruments de musique, de chevaux, de pièces pour l’industrie automobile…), l’activité cargo d’ASL Airlines France « fonctionne très bien ». Au prix de la tonne de fret, qui a très fortement augmenté pendant la crise, on peut le comprendre…

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique