Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Alitalia sur le fil du rasoir

Alors que la compagnie italienne subit un mouvement de grève important qui l’a obligé à annuler 500 vols depuis jeudi dernier, le ministre italien du Travail agite le spectre d’une faillite prochaine.

Alitalia s’enfonce toujours un peu plus dans la crise. Alors que la compagnie est aux prises avec un crise financière sans précédents, un mouvement de grève lancé jeudi dernier par les syndicats a obligé le transporteur à annuler 500 vols depuis cinq jours. Si Alitalia n’a pas les forces nécessaires pour affronter la concurrence pour trouver en son sein les ressources dont elle a besoin, alors elle est destinée à porter ses livres comptables au tribunal pour déclarer faillite, a déclaré hier dans ce contexte le ministre italien du Travail Roberto Maroni.
Les syndicats ont lancé la grève jeudi pour protester contre de nouvelles mesures d’économies alors même que la direction a décidé d’investir 38 millions d’€ pour racheter la petite compagnie à bas prix Volare. Cette décision est d’autant plus mal comprise qu’Alitalia a lancé à l’automne 2004 un plan de redressement drastique avec 3700 suppressions d’emplois et la séparation des services aux sols et des activités de transport. Elle a aussi lancé une recapitalisation qui devrait mener à sa privatisation.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire