Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Airbnb : 148 millions d’euros de taxe de séjour reversés aux communes françaises en 2022

Cette enveloppe est en croissance de 60% en comparaison avec l’année précédente, grâce à la reprise du secteur du tourisme.

La plateforme de locations saisonnières Airbnb aura reversé 148 millions d’euros de taxe de séjour aux communes françaises en 2022, annonce le groupe californien.

Les montants de taxe de séjour collectés par Airbnb pour le compte des hôtes entre novembre 2021 et octobre 2022 sont particulièrement élevés dans les grandes villes françaises. C’est le cas à Paris (24,3 millions d’euros contre 9,4 millions en 2021), Marseille (2,8 millions d’euros contre 1,9 million), Nice (2,4 millions d’euros contre 1,2 million).

« Ces grandes villes bénéficient ainsi du retour des voyageurs internationaux et des grands évènements, qui attirent de nouveau les voyageurs sur leur territoire », souligne la plateforme.

Près de 30% de la taxe de séjour collectée en France bénéficie aux communes rurales de moins de 3 500 habitants.

Automatiser

Airbnb indique par ailleurs communiquer « les revenus des hôtes à l’administration fiscale une fois par an depuis 2020 » et fournir aux municipalités, conformément à la réglementation en vigueur, « des données détaillées sur les séjours effectués » via son site, depuis novembre 2021. En France, la taxe de séjour oscille entre 1% et 5% du prix hors taxe de la nuitée par personne.

La plateforme travaille « avec des États membres de l’Union européenne et leurs autorités fiscales afin d’automatiser la collecte et le reversement de la taxe de séjour ».

Le leader mondial des locations saisonnières réalise en France son plus gros chiffre d’affaires au monde après les Etats-Unis.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique