Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aérien : Norwegian sort la tête de l’eau

Quelques mois après être sortie d’une procédure de sauvegarde, la compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle fait état d’une hausse de ses résultats trimestriels face à une activité qui repart.

« Les restrictions de voyage sur nos marchés européens ayant continué à s’assouplir tout au long du troisième trimestre, la demande n’a cessé d’augmenter », explique le transporteur dans son rapport d’activité.  « Nous avons constaté un retour à des modèles de réservation plus traditionnels, les passagers reprenant confiance pour planifier leurs voyages avec des délais plus longs jusqu’à l’été 2022 ».

Au troisième trimestre, Norwegian a dégagé un bénéfice net de 169 millions de couronnes (environ 17 millions d’euros) contre une perte d’un milliard de couronnes l’année dernière à la même période. Le chiffre d’affaires bondit de 50% sur un an, à près de 2 milliards de couronnes. La compagnie anticipe une capacité mesurée en sièges-kilomètres disponibles de 29 milliards pour 2022 – contre un peu plus de 18 milliards en 2020 – et « une remontée en puissance » qui devrait se traduire par la mise en vol de 50 avions cette année puis d’environ 70 en 2022.

« Position financière solide »

En difficulté avant même la pandémie de Covid-19, qui a aggravé ses problèmes en paralysant le transport aérien mondial, Norwegian s’était placée sous la protection de la loi contre les faillites en Irlande, où sont implantées plusieurs de ses filiales principales, et en Norvège. Pour sortir de l’ornière, la compagnie, lourdement endettée, a apuré ses comptes, reçu de l’argent frais, sabré dans sa flotte et ses effectifs, et renoncé au long-courrier pour se concentrer sur les marchés nordique et européen.

« Nous sommes désormais dans une position financière solide pour aborder l’hiver, traditionnellement plus difficile », conclut le directeur général, Geir Karlsen, cité dans le rapport.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique