Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Megève

La Deauville des Alpes

Le calme avant la tempête. À quelques jours de Noël, Megève ressemblait encore à une belle endormie, plus montagnarde que jamais sous son manteau de neige. Derniers instants de tranquillité pour les 4 000 habitants permanents, avant que le village ne devienne la capitale hivernale du chic et du luxe, envahi par une marée de 4×4 haut de gamme et une foule de promeneurs qui déambule le long des boutiques de luxe, des sapins et façades illuminés, et des stands de vin chaud. Megève pourrait être à Deauville ce que Courchevel est à Saint-Tropez. Les soirées pour jet-setteurs y sont moins réputées que le Masters de polo sur neige, fin janvier, ou le tournoi de snow golf, début février. Comme à Deauville, d’ailleurs, la famille Rothschild fait partie du décor. En 1916, c’est la baronne Noémie qui décide de créer dans le village une station de sports d’hiver. Près d’un siècle plus tard, les vacanciers huppés continuent de s’y presser. Et pas seulement pour les mondanités, assure-t-on à l’Office de tourisme, où l’on cite Émile Allais en exemple pour rappeler la tradition sportive de la station. Avec 450 km de pistes, répartis sur deux domaines distincts, Megève dispose incontestablement d’une belle offre de ski. Même si les pistes n’y sont pas réputées très difficiles, les bons skieurs ont de quoi se mettre sous les planches. Et le panorama, exceptionnel, suffira à désarmer les plus sceptiques…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique