Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

3 Autour de Jasper

La montagne a sa route

La promenade des glaciers, c’est la foire au superlatif. C’est peut-être l’une des plus belles routes de montagne au monde. Rien de moins. Sur 230 kilomètres, la Route 93 offre tous les paysages montagneux possibles. Falaises abruptes (Weeping Wall), gorges profondes envahies de flots furieux (Sunwapta Falls et Athabasca Falls), lacs émeraude coincés entre des monts de plus de 3 000 mètres d’altitude (Hector Lake, Bow Lake, Mistaya Lake…) et surtout des glaciers s’échouant au pied des forêts et des routes (Crowfoot, Snowbird, Stutfield et Columbia Glacier). Les amateurs de bling-bling embarqueront dans des autocars aux roues surdimensionnées pour se rendre sur le glacier dans le seul but de s’en vanter. Les autres s’arrêteront souvent, à regarder un bouquetin, un ours, un wapiti ou un orignal et contempleront cette vallée d’une puissance minérale fantastique. Écrasé sous la masse de glace et de roches, Jasper, petite ville plus bourrue que sa soeur ennemie Banff, arrive à point nommé au bout de la route. Elle a donné son nom à un vaste parc national, gardé par le Mont Pyramide et grêlé d’apaisants lacs verts sur lesquels glissent parfois des canoës multicolores. Le parc recèle aussi le Maligne Canyon, miniature vertigineuse de faille, large de moins de cinq mètres parfois, mais profond d’une cinquantaine. Qui a dit que dans les montagnes, il fallait aller toujours plus haut ?

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique