Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pénurie de kérosène à Dakar : Air France fait un stop aux Canaries

Selon RFI, le stock de kérosène restant est prioritairement destiné à la compagnie nationale Air Sénégal et aux vols militaires.

L’aéroport de Dakar est frappé par une pénurie de kérosène en raison « d’une conjoncture internationale défavorable » et son opérateur appelle les compagnies aériennes qui y atterrissent à assurer elles-mêmes leur approvisionnement en carburant pour les vols de retour.

Depuis le début de la guerre en Ukraine fin février, les cours du pétrole se sont envolés sur les marchés mondiaux, alimentant une forte hausse des prix des carburants dans de très nombreux pays.

« Le système d’approvisionnement en kérosène » est « fortement perturbé » à cause d' »une conjoncture internationale défavorable » conjuguée à des « tensions inédites sur les prix de certaines matières premières », indique un communiqué de l’Aéroport international Blaise-Diagne de Dakar (AIBD) publié dans la nuit de lundi à mardi.

D’après la Société de manutention de carburants aviation (SMCady), détenue par plusieurs groupes pétroliers étrangers, « les opérations d’avitaillement des aéronefs ne pourront plus se poursuivre à compter de mercredi 20 avril 2022 » à la mi-journée, « pour une durée provisoire de deux semaines ».

Le kérosène en priorité pour Air Sénégal

Face à cette situation, l’AIBD, dont l’Etat sénégalais a confié l’exploitation à deux sociétés turques, Limak et Summa, appelle les transporteurs aériens à « prendre les dispositions nécessaires (…) pour assurer l’autonomie en carburant des vols retours ».

La compagnie nationale Air Sénégal a tenu mardi à rassurer ses clients. Elle annonce dans un communiqué le « déroulement normal de son programme de vols habituels avec les mêmes horaires », en dépit de la pénurie de kérosène. Cela s’explique peut-être par le fait que les réserves disponibles à l’aéroport de Dakar, qui sont de 2 millions 800 000 litres selon RFI, seront prioritairement destinées à la compagnie nationale sénégalaise et aux vols militaires.

Pour Air France, en revanche, c’est une autre histoire. « Suite à cette situation, nos vols Dakar-Paris font une escale à Las Palmas », aux îles Canaries, pour leur ravitaillement, a indiqué mardi à l’AFP un porte-parole d’Air France à Paris.

Plusieurs automobilistes ont indiqué à l’AFP avoir eu du mal à trouver du gazole à Dakar pendant le week-end (lundi était férié), et avoir dû parfois passer par plusieurs pompes avant de pouvoir faire le plein.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique