Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyages avec objectifs

« Le numérique a révolutionné le rapport à la photo et fait exploser le nombre des voyageurs souhaitant rapporter plus que de simples clichés « souvenirs ». Les TO jouent la prise de vue. »

L?ÉMOTION DU PORTRAIT

Depuis quelques années, les brochures des voyagistes font la part belle aux portraits : visages burinés de veilles femmes hmongs ou enfants rieurs ; autant d’images délivrant cash une émotion puissante. Parce qu’il requiert la participation du sujet, le portrait se révèle l’art le plus délicat. Aussi, les TO orientés photo ajoutent-ils à l’apprentissage technique des conseils d’approche des populations locales pour conjuguer respect de l’autre et bonheur de lui tirer le portrait. Une pédagogie de circonstance, à l’heure où il devient parfois difficile de cadrer qui que ce soit sans se voir aussitôt réclamer un bakchich. Le must des continents, côté portraits : l’Asie (l’Inde multicolore, notamment, où même un cliché pris au hasard dans la foule raconte toujours au moins trois histoires), le Moyen-Orient et l’Amérique latine.

Chez Bleu Safran,

Rencontres au bout du monde, Adéo, aguila…

EN SAFARIS-PHOTOS

Il y a quelques années encore, sauf à se débrouiller seul, les safaris animaliers étaient la seule solution pour s’adonner à la photo en voyage organisé sans se faire huer par le reste d’un groupe peu soucieux d’immortaliser l’instant dans les meilleures conditions. Les choses ont évolué, mais le safari demeure idéal pour réaliser de superbes clichés d’animaux et de paysages. D’autant que l’Afrique n’est plus aujourd’hui l’unique terrain de chasse ; l’Amérique latine se place en outsider avec l’Équateur et ses îles Galápagos à la faune unique, mais aussi le Brésil du Pantanal, les paradis verdoyants du Venezuela et du Costa Rica. En Asie, ce seront Bornéo et Sumatra et également, plus ponctuellement, l’Australie, le Canada, l’Alaska ou Madagascar.

Chez Objectif Nature, Vie Sauvage, Objectif Sciences, aguila…

L?ART DE LA CARTE POSTALE

Si les paysages somptueux étaient déjà indirectement conviés à la fête lors des safaris africains, ils constituent désormais l’objectif n° 1 de bien des voyages photo. À commencer par la France (si diverse) et l’Italie (Toscane !), puis l’Irlande, le Maroc et tous les déserts tourmentés. Les États-Unis, bien sûr (l’Ouest mythique, les parcs), la Chine encore peu connue, l’Asie aux paysages modelés par l’homme (Bali, Vietnam, Philippines…), l’Australie… À noter qu’ici, les voyagistes spécifiquement orientés photo ne font plus cavalier seul ; la grande majorité des spécialistes de la randonnée (chez qui prendre son temps et effectuer des détours fait partie du voyage) constitue une excellente alternative.

Chez aguila, Bleu Safran, Terres Oubliées et, donc, la plupart des TO marcheurs…

ARCHITECTURES URBAINES

Si New York détient incontestablement le record du nombre de clichés en vertu de la saisissante harmonie graphique de ses buildings, la multiplication des mégapoles de par le monde a fait de la photo urbaine un art à part entière. Travail sur les points de vue, le cadrage, les lumières et les contrastes (dans tous les sens du terme). C’est ici le génie et la folie de l’homme tout autant que la simple beauté de l’image qui sont au coeur du travail photographique. Japon, Chine, Émirats, Amériques tiennent le haut du pavé et, dans un registre plus classique, toutes les capitales occidentales.

Chez aguila, Ateliers

du Voyage et les TO marcheurs proposant aujourd’hui des treks urbains…

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique