Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Volotea inaugure sa neuvième base européenne

On n'arrête plus Volotea, qui vient d'ouvrir une nouvelle base à Gênes. La compagnie low cost espagnole poursuit sa formidable expansion.

La compagnie Volotea a inauguré sa nouvelle base de Gênes, mercredi, en présence de Carlos Muñoz, son président et fondateur.

"Nous avons annoncé de nombreux développements ces derniers mois, tels que six nouvelles liaisons internationales, et maintenant, le lancement des opérations à l’aéroport de Gênes, a-t-il déclaré. Ces développements permettront d’augmenter de 86% le nombre de routes par rapport à 2016 au départ de Gênes".

La low cost espagnole compte désormais neuf bases en Europe : 4 en Italie (Venise, Vérone, Palerme et Gênes), 4 en France (Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse), ainsi qu’une en Espagne (Asturies).

Plus de 240 liaisons en Europe

En janvier dernier, et après seulement cinq années d’opération, la compagnie a transporté son 10 millionième passagers.

Cette année, Volotea va ajouter quarante nouvelles lignes pour atteindre 240 et 250 liaisons opérées dans 16 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte, Royaume-Uni, Autriche, Irlande et le Luxembourg. La compagnie espagnole, qui assure enregistrer la plus forte croissance d'Europe parmis les low cost, prévoit de transporter 4,3 millions de passagers en 2017.

Elle dispose de 28 avions avec l’ajout de six nouveaux Airbus A319. Volotea projette même de devenir une compagnie 100% Airbus dans les années à venir. Cette décision stratégique lui permettra d’augmenter sa capacité de transport de 20%, passant des 125 sièges actuellement disponibles dans le Boeing 717 aux 150 que compte l’A319. Les capacités de l’Airbus A319 lui permettront également d'exploiter des destinations plus lointaines pour conquérir de nouveaux marchés.