Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Transeurope Citytrips devient incontournable

Le spécialiste des courts séjours devrait atteindre cette année 40 000 clients dans l’Hexagone.

Quatre ans après le début de ses activités en France, Transeurope Citytrips est désormais bien installé sur le créneau des week-ends et courts séjours. Le voyagiste a bouclé son exercice clos le 31 mars 2004 avec un chiffre d’affaires de 10,9 ME (+24,1 % par rapport à 2003). Son résultat est toutefois légèrement négatif, à -19 700 E. C’est plutôt satisfaisant car nous sommes encore en phase de développement. Pour l’année en cours, nous visons une hausse de 20 % de notre chiffre d’affaires, avec 40 000 clients et un résultat positif, explique Philippe Bertholet, directeur commercial du tour-opérateur. Juillet notamment a été exceptionnel, avec quelque 3 500 clients et un chiffre d’affaires proche des 900 000 E.

Un système de rémunération très dynamique

Ces bonnes performances sont dopées par la forte présence des 17 commerciaux du TO en France, et des départs depuis 41 villes françaises. Transeurope, revendu par 1 500 agences, joue aussi à fond la carte de la distribution. Déjà référencé chez Afat Voyages, le voyagiste devrait prochainement finaliser un accord avec Vacances Carrefour. Nous proposons un système de rémunération très dynamique. Notre taux de base pour les réseaux est de 15 %. Les indépendants démarrent à 12 % et à chaque tranche de 5 000 E de chiffre d’affaires supplémentaire par mois, ils gagnent un point de commission.

Par ailleurs, le spécialiste des courts séjours vient de mettre en ligne une version très simplifiée de son site Internet, avec un accès dédié aux agences (Resapro). Objectif : faire monter à 30 % le nombre de dossiers réservés par les agences via Internet dès cette année, contre 11,5 % actuellement. Le tour-opérateur prévoit d’ailleurs une autre version d’ici la fin de l’année, qui permettra au client d’effectuer sa réservation lui-même. Mais l’agence s’occupera de l’émission, et encaissera toujours sa commission.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique