Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tourisme et énergie durable, l’équation impossible ?

La Journée mondiale du tourisme, célébrée ce 27 septembre, a pour thème :  "Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable".

"Tourisme et énergie durable : propulser le développement durable". C'est le thème de la Journée mondiale du tourisme 2012, qui sera célébrée ce 27 septembre à Gran Canaria (Espagne). Une occasion pour le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, d'appeler les entreprises et les destinations à "accélérer leur transition vers des technologies à faible taux d’émission et saisir les occasions existantes de sauter l’étape des options conventionnelles au profit de solutions énergétiques plus durables".

Les grands groupes hôteliers, qui ont déjà réduit les consommations énergétiques de leurs établissements, continuent de progresser, comme le montre l'exemple du groupe Accor. Mais le nombre d'établissement qui intègrent des énergies renouvelables, éolien, géothermie, ou photovoltaïque, reste marginal. Il existe pourtant des établissements, comme le Solar Hôtel à Paris, qui ont mis en place ces dispositifs depuis plusieurs années.

Manque de volonté politique ou de rentabilité, le défi d'une énergie durable pour le tourisme, comme dans d'autres secteurs, se heurte également à des problèmes techniques. Le transport représente près des trois-quart des émissions de CO2 du tourisme, dont plus de 40% pour l'aérien. Et en l'absence de carburant substituable au kérosène ou à l'essence, du moins à un coût raisonnable et sans impact social ou environnemental inacceptable, l'équation d'un tourisme carburant aux énergies durables reste impossible.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique