Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thomas Cook creuse ses pertes au premier semestre

Le groupe allemand Thomas Cook, numéro deux du tourisme en Europe, annonce des pertes accrues au premier semestre et renonce à retrouver des résultats équivalents à ceux de l’an passé sur l’ensemble de l’exercice.

A cause de la grande incertitude quant à l’évolution du marché, un pronostic sûr pour l’ensemble de l’année est pour le moment impossible. Mais il faut s’attendre à ce que les chiffres d’affaires et le résultat de l’année dernière ne puissent pas être atteints, indique le groupe (ex C&N), propriétaire en France d’Havas Voyages et d’Aquatour.  

Au cours de l’exercice 2000/2001, le groupe allemand avait enregistré un bénéfice avant impôts et amortissements de 155,2 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros.

Thomas Cook tablait encore début mars pour l’exercice en cours sur un bénéfice vraisemblablement proche de celui de 2000/2001 avec un chiffre chiffre d’affaires en recul. Mais sur les six premiers mois de l’exercice 2001-2002, la perte opérationnelle a été creusée, à 386,7 millions d’euros contre un déficit de 185,1 millions sur la même période l’an passé. 

Sur le seul deuxième trimestre, la perte opérationnelle s’établit à 140,7 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros. La tendance positive des réservations, qui en mars et en avril, surtout sur le marché allemand, avait donné des espoirs que le chiffre d’affaires de l’an passé soit manqué seulement de peu et que les résultats soient maintenus stables, s’est brisée après l’attentat de Djerba, précise le groupe. 

Fin juin, le niveau des réservations pour l’ensemble du groupe était encore inférieur de 11,1% à celui de l’an passé à même époque, précise Thomas Cook, qui espère toutefois toujours avoir de bonnes réservations de dernière minute. Pascale Filliâtre

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique