Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thaïlande, Indonésie, Royaume-Uni, Tunisie, Iran : le point sur les dernières formalités de voyage

Droits d’entrée en Thaïlande, assouplissement des restrictions en Indonésie et au Royaume-Uni, couvre-feu en Tunisie et prolongation de la fermeture aux Français en Iran : le point sur ce qu’il faut savoir.

Thaïlande : droit d’entrée de 9 dollars pour les visiteurs étrangers

La Thaïlande va introduire un droit d’entrée de 9 dollars pour les visiteurs étrangers, ont annoncé mercredi les autorités. Cette taxe sera mise en place à partir d’avril pour financer la gestion des attractions touristiques et couvrir l’assurance-accident de certains vacanciers incapables d’acquitter eux-mêmes les frais, a indiqué à l’AFP Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande. Elle sera incorporée dans les tarifs aériens, a précisé le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana, dans un communiqué. Fin 2021, la Thaïlande a assoupli ses règles d’entrée draconiennes avant de se refermer à nouveau avec le variant Omicron. Le programme « Sandbox » (« bac à sable ») a toutefois été élargi : trois destinations balnéaires du sud ont été ajoutées à l’île de Phuket. Dans le cadre de ce plan, les voyageurs entièrement vaccinés passent sept nuits dans la zone « bac à sable ». Si leur test Covid est négatif, ils peuvent voyager librement dans toute la Thaïlande. Une quarantaine obligatoire de 10 à 14 jours est appliquée pour ceux qui ne sont pas complètement vaccinés. Les autorités espèrent attirer cinq millions de touristes étrangers en 2022, un chiffre qui pourrait tripler si les restrictions en provenance notamment de Chine et d’Inde, deux des principaux marchés pour le secteur, sont levées.

Indonésie : réouverture très partielle à certains voyageurs en provenance de France

Alors que le pays s’est récemment fermé aux voyageurs en provenance de France, le gouvernement indonésien a décidé de supprimer la liste des 14 pays – dont la France – en provenance desquels les voyageurs n’étaient pas autorisés à entrer sur le territoire indonésien, avec une entrée en vigueur le 12/01/2022 (Circulaire no.2/2022 du chef de la taskforce nationale COVID-19 sur le protocole sanitaire applicable pour les voyages à l’étranger lors de la pandémie du COVID-19, datée du 12 janvier 2022). Des restrictions demeurent cependant et l’archipel n’est pas ouvert à tous les profils de voyageurs, un visa est nécessaire. Les mesures d’exemption de visa et de délivrance des visas à l’arrivée pour les séjours touristiques restent pour le moment suspendues. Plus d’informations ici.

Royaume-Uni : assouplissement des restrictions pour les voyageurs

Le gouvernement a décidé d’assouplir les conditions d’entrée en France depuis le Royaume-Uni pour les voyageurs vaccinés. Une décision qui met fin à la nécessité de fournir un motif impérieux ainsi qu’à l’isolement à l’arrivée. Un test négatif inférieur à 24h sera demandé au départ. Le décret sera publié vendredi matin, avec entrée en vigueur immédiate, indique Jean-Baptiste Lemoyne dans un tweet.

Tunisie : mise en place d’un couvre-feu et rassemblements interdits

Le gouvernement tunisien a annoncé la mise en place d’un couvre-feu nocturne pendant au moins deux semaines face à une flambée de l’épidémie de Covid-19 dans le pays. Le couvre-feu sera mis en place à partir de 22 heures (21h GMT) jusqu’à 5 heures du matin (4 heures GMT), et sera instauré par les autorités régionales en fonction du taux d’infection indique un communiqué officiel. Tous les rassemblements sont également interdits, que ce soit dans des espaces ouverts ou fermés, pendant les deux prochaines semaines. « La mise en œuvre des procédures ci-dessus pendant deux semaines est renouvelable et sera revue par le ministère de la santé en fonction de l’évolution de la situation pandémique », est-il précisé.

La présidence annonce par ailleurs le « renforcement des mesures de surveillance sanitaire aux passages frontaliers à travers la réalisation de tests d’enquêtes auprès de toutes les arrivées en Tunisie », et recommande aux Tunisiens d’éviter de se rendre « dans les zones touchées en dehors du sol tunisien » et de « reporter les missions à l’étranger » sauf si nécessaire.

Iran : interdiction d’entrée maintenue pour les voyageurs en provenance de France

Ainsi que le rapporte Action-Visas, l’Iran maintient l’interdiction d’entrée sur son territoire aux voyageurs non-iraniens en provenance de France, de Grande-Bretagne et de huit pays africains. « Le 25 décembre dernier et en raison de la propagation rapide du variant Omicron en Europe, la République islamique d’Iran imposait pour 15 jours une interdiction d’entrée sur son sol aux voyageurs, non-iraniens, en provenance de France, de Grande-Bretagne, de Norvège et du Danemark, ces derniers rejoignant ainsi une liste de huit pays africains soumis à des restrictions de voyages depuis l’apparition du variant Omicron. Aujourd’hui, et comme le rapporte l’Agence de presse de la République islamique (IRNA) sur son site internet, le vice-ministre iranien du Tourisme Ali-Asghar Shalbafian a annoncé la levée des restrictions de voyage terrestre pour les pays voisins mais également la poursuite jusqu’à nouvel ordre de la suspension d’entrée pour deux pays du continent européen et huit du continent africain », ajoute Action-Visas.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique