';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Surcharge GDS : « La méthode dénote l’absence de respect de notre profession »

Ce matin avait lieu l’assemblée générale ordinaire des Entreprises du Voyage. L’occasion pour Jean-Pierre Mas de revenir sur les grands dossiers de l’année écoulée, et de faire un point sur les projets en cours.

C’est ce matin que se sont déroulées aux salons Hoche à Paris, les assemblées générales ordinaires des Entreprises du voyage et de l’APST. La première a été l’occasion de rappeler les bons chiffres de la profession en 2017 avec 30 millions de billets aériens émis (+5%) et de 20 millions pour la seule SNCF (+20%). Et ceux des Entreprises du voyages qui comptaient 1 418 membres début 2018. « Notre objectif est d’atteindre les 1500 adhérents cette année, a rappelé Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage. Il faut en effet regrouper des petites et grandes entreprises du tourisme, de jeunes chefs d’entreprises et des entrepreneurs expérimentés pour donner à notre représentativité un poids encore plus fort. » Afin de dénicher les champions de demain, une opération destinée aux start-up du tourisme sera d’ailleurs organisée le 22 juin à Arcachon. Les prochaines Journées des Entrepreneurs du Voyage se dérouleront, elles, du 31 janvier au 3 février 2019 à Madère.

Le rapport d’activité a été l’occasion de rappeler les grand dossiers de l’année passée avec la transposition de la directive des voyages à forfait, la signature de l’accord portant sur le CDD d’usage, la norme bancaire PCI DSS, le commerce illégal, le lancement du nouveau site (www.entrepriseduvoyage.org) et les surcharges GDS. Sur ce dernier sujet, Jean-Pierre Mas a souligné que « la méthode et le timing dénote l’absence d’anticipation et de préparation mais aussi de respect de notre profession de la part d’Air France et des compagnies aériennes ». Dossier que le syndicat estime avoir bien géré puisque ses adhérents sont exonérés de cette surcharge, quelques points restant toutefois à régler avec Sabre.

Concernant la décision du gouvernement de conserver la responsabilité de plein de droit pour les agences, il a rappelé qu’un recours a été déposé auprès du Conseil d’Etat pour transposition abusive de la nouvelle directive des voyages à forfait qui s’appliquera aux clients partant en voyage à compter du 1er juillet prochain. La question complexe des nouvelles conditions de vente fait en outre l’objet d’une conférence cet après-midi aux salons Hoche.

Valérie Boned remplacera Jean-Marc Rozé cet été

Le budget 2018 des Entreprises du Voyage est stable à 1 724 000 euros pour un excédent final attendu de 32 700 euros, loin de l’excédent record de 150 655€ (+50%/2016) enregistré en 2017. Le président justifie cette diminution par le fait que « la vocation d’un syndicat professionnel n’est pas d’accumuler les excédents et nous allons réaliser un investissement de communication de l’ordre de 100 000 euros ». A noter que Jean-Marc Rozé prendra sa retraite cet été et sera remplacé au poste de secrétaire générale du syndicat par Valérie Boned.

Dans cet environnement économique porteur depuis 2017, Jean-Pierre Mas a enfin rappelé les nuages noirs que font peser actuellement les grèves chez Air France et la SNCF fustigeant « les syndicats les plus réactionnaires du pays dans ces deux entreprises ». Tout en soutenant la direction de la première et le gouvernement dans sa volonté de réformer la seconde, il a confirmé, ainsi qu’il l’avait annoncé à L’Echo touristique, qu’au terme de ces conflits une indemnisation sera demandée à Air France et à la SNCF afin de compenser les frais et surcoûts de travail engagés par les adhérents du syndicat. Concernant les ventes, les chiffres d’avril seront scrutés avec attention. S’il est trop tôt pour évaluer l’impact sur les vacances d’été, les ponts de mai sont perdus a estimé en conclusion Jean-Pierre Mas car les Français préfèreront utiliser leur véhicule personnel pour partir en vacances.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.