Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sur les fleuves du monde

Stimulées en France par CroisiEurope et Rivages du Monde, les croisières fluviales naviguent en avant toute. Il est temps de monter à bord.

La bonne santé de la croisière maritime en France tend à éclipser le secteur des croisières fluviales. À tort, car ce marché est lui aussi en plein essor. Au moins 200 000 passagers tricolores se lancent chaque année à l’abordage des fleuves du monde. L’Europe centrale et orientale (Rhin, Danube, Volga…), destination historique, reste leur principale zone de navigation. À la faveur de disparitions en rafale de plusieurs opérateurs entre 2008 et 2010, Rivages du Monde et CroisiEurope y sont désormais les deux incontournables, même si de nouveaux acteurs, pour la plupart affréteurs, tentent d’émerger, à l’instar de Tsar Voyages. Mais les deux compagnies leaders ont également ouvert ces dernières années un nouveau front en Asie. Mékong, Birmanie : chacune s’est alliée à un partenaire local pour soutenir son développement et s’assurer une place de choix. CroisiEurope est en revanche seule à jouer les défricheurs en France, suivie dans son sillage par des compagnies étrangères (américaines en particulier) elles aussi à l’affût de nouveaux flots où faire voguer leurs navires. Mais le champ des possibles est encore loin d’être épuisé. De l’Afrique australe à l’Amazonie, de l’Inde à l’Amérique du Nord, des dizaines de fleuves sont ouverts aux chercheurs d’eaux. Un terrain de jeu dont profitent surtout les TO spécialistes.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique