Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

South Australia, une Australie nature !

Denis Pavageau, directeur Australie/Pacifique Sud chez Voyageurs du Monde, a découvert en juin le South Australia, à l’occasion du Salon du tourisme australien.

Après 15 ans de voyages, j’aime toujours autant l’Australie. Il me restait à mieux découvrir le South Australia, l’Australie du Sud. J’ai profité du salon du tourisme ATE, qui se tenait pour la première fois à Adelaïde, pour explorer cette région mal connue. Après une vingtaine d’heures d’avion avec Qantas, je suis arrivé dans la capitale du South Australia pour une nuit en centre-ville, dans le nouvel hôtel Majestic.

Adelaïde est une cité à taille humaine qui permet de plonger immédiatement dans une Australie authentique. Une Australie comme on l’imagine, c’est-à-dire loin de tout et immuable, malgré les conflits géopolitiques qui secouent la planète. La ville est reposante et élégante, avec ses bâtiments victoriens et ses parcs qui la bordent. C’est le point de départ idéal pour visiter les Flinders Ranges et l’immensité de l’Outback avec ses kangourous, ses paysages aux couleurs ocre, ses ranchs et ses pubs pittoresques, bref tous les ingrédients pour vivre une aventure à l’australienne. C’est aussi le point d’accès à Kangaroo Island, à des vignobles de qualité et à la région sauvage des Gawler Ranges.

Le lendemain, réveil matinal. Un petit avion de quatre places m’a conduit à Wudinna, un bourg situé à deux heures de vol. Les paysages verdoyants de l’Eyre Peninsula ont cédé peu à peu leur place au rouge de l’Outback. A l’arrivée, Steven, un Australien aux allures de cow boy, m’attendait dans son 4×4. Il restait une cinquantaine de kilomètres de pistes avant de rejoindre le campement de Kangaluna et ses tentes élégamment dispersées dans le bush, aux portes du parc national des Gawler Ranges. Simples mais confortables, elles reposent sur un socle en bois et possèdent même leur salle de bains. Du grand luxe dans cette zone reculée !

L’après-midi, nous sommes partis pour le parc national en 4×4. Des kangourous et des émeus fuyaient à notre approche. Nous avons assisté au coucher du soleil sur le lac de sel Gairdner, une immensité blanche bordée de terre rouge et d’eucalyptus. L’endroit est à recommander aux amoureux de la nature, ou pour un voyage de noces. La soirée s’est terminée devant un barbecue australien, sous la Voie lactée…

Partie de glisse avec les lions de mer

Le jour suivant, direction Baird Bay, à deux heures de 4×4, où nous attendait une embarcation. Après 30 minutes en bateau, nous avons rejoint une colonie de lions de mer. Nous étions une dizaine de voyageurs au milieu de ces animaux qui glissaient dans l’eau à notre rencontre. Chacun enfila sa combinaison avec masque et tuba et sauta dans l’eau, cristalline mais fraîche. L’expérience et le spectacle furent extraordinaires. Une heure plus tard, c’est avec les dauphins que nous nagions. Là encore, l’aventure fut magique.

Il n’y a pas d’aérodrome à Baird Bay, c’est donc au milieu d’un champ que notre pilote nous attendait pour nous transporter ensuite à Kangaroo Island. C’est une île sauvage, parc national pour les trois quarts, où les kangourous, koalas et autres marsupiaux ont élu domicile. Plusieurs d’entre eux nous ont coupé la route au coeur d’une immense forêt d’eucalyptus agrémentée de prairies.

Pour terminer, avant le retour à Adelaïde en fin d’après-midi, nous avons fait le tour de l’île en 4×4 avec notre guide anglophone, un fermier qui, à mi-temps, aime faire découvrir son île aux touristes. Ce furent trois jours très intenses. Une belle escapade qui a mêlé l’Outback, l’océan, la faune, la flore et les rencontres humaines.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique