Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sophie Ballandras : l’expérience aux commandes

Forte d'une bonne expérience dans l'aérien, elle pilote, depuis mars dernier, Crystal TO (groupe XL), en remplacement de Michel Madi.

En général, elle n'a pas l'altimètre à zéro. Parce qu'elle est une jeune femme dynamique et passionnée, Sophie Ballandras cultive le sens de la repartie et aime prendre l'initiative. Lorsqu'il s'agit en revanche d'organiser une interview, elle s'avoue un peu intimidée. Elle se tire pourtant très bien de l'exercice, en brillant sujet habitué des concours (elle est diplômée de l'École nationale de l'aviation civile) et situations mouvementées (elle a oeuvré chez AOM ou Air Liberté, compagnies où la vie n'a pas toujours été un long vol tranquille), et aussi en bonne volleyeuse au tennis, un sport qu'elle pratique assidûment. Son parcours, c'est sa passion pour l'aérien qui l'a déterminé. Influencée par un père piqué par le virus de l'altitude, elle a très tôt décidé qu'elle prendrait son envol professionnel en s'intéressant aux avions. Contrôleur de gestion chez AOM, elle enchaîne comme responsable du programme des vols et directrice du département revenue management au sein d'Air Liberté avant d'assumer la direction commerciale de Star Airlines. De belles références qui l'ont servie, lorsqu'en 2006, elle commence à voler de ses propres ailes, comme consultante dans l'aérien et le tourisme. En succédant à Michel Madi aux commandes de Crystal TO, elle revient dans un groupe qu'elle connaît bien, XL, anciennement… Star Airlines. Elle y était en mission quand le fondateur et patron de Crystal a annoncé son départ. Reprendre ce « beau bébé » c'est une opportunité qui « ne se refuse pas ». Même si le challenge est de taille. Mais le voyagiste en ligne, qui travaille en étroite synergie avec sa maison mère, a aussi des atouts pour contrer la crise : stocks et réactivité, une formule gagnante dont Sophie Ballandras aimerait faire profiter encore plus de partenaires, agences traditionnelles en tête.