Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Sipan et Korcula Deux îles, sinon rien

« Sur la presqu’île de Peljesac, au bout d’une route entre ciel et mer, un ferry sans âge se balance doucement sur les flots bleus : embarquement immédiat pour Sipan ! Le capitaine grommelle dans sa moustache. Mal luné peut-être ? Bourru, tout simplement. Le mousse explique aux passagers qu’il est question d’un verre de marc à boire cul-sec, pour faire honneur à l’hospitalité ; il n’est que dix heures du matin mais comment refuser ? Oups,

Sur la presqu’île de Peljesac, au bout d’une route entre ciel et mer, un ferry sans âge se balance doucement sur les flots bleus : embarquement immédiat pour Sipan ! Le capitaine grommelle dans sa moustache. Mal luné peut-être ? Bourru, tout simplement. Le mousse explique aux passagers qu’il est question d’un verre de marc à boire cul-sec, pour faire honneur à l’hospitalité ; il n’est que dix heures du matin mais comment refuser ? Oups, c’est fort. Une chance, on arrive déjà : ce clocher qui émerge d’un fouillis de cyprès et de pins tordus, c’est Sipan. Sur la jetée, des pêcheurs trient leurs filets, des chats se prélassent au soleil… On salue le capitaine. Miracle, il parle : On ne vient pas à Sipan pour voir mais pour vivre ! Dans la lumière parfaite, la petite phrase de ce taiseux résonne comme un précepte philosophique. Au programme de cette île sans chichi : balades dans la garrigue, baignades dans des criques désertes et siestes sous un pin parasol, un stage intensif de vraie vie ! Les amateurs apprécieront, les autres feront un petit tour et repartiront… Vers Korcula, par exemple, dont la vieille ville, minuscule mais ravissante, vénitienne en diable, a tout ce qu’il faut pour attirer un visiteur qui-veut-se-cultiver : une cathédrale, neuf églises et, cerise sur le gâteau, la maison natale – ou présumée telle – d’un Marco Polo superstar. Revers de la médaille, en saison, il y a beaucoup de monde.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique