Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Séisme en Nouvelle-Zélande : le Quai d’Orsay appelle à la vigilance sur les zones côtières

Dans la nuit de dimanche à lundi, la Nouvelle-Zélande a été frappée par un puissant tremblement de terre. Le ministère des Affaires étrangères conseille aux ressortissants français de rester vigilants sur les zones côtières en raison de fortes vagues.

La terre a tremblé en Nouvelle-Zélande dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 novembre, rapportent les médias locaux. La secousse, de magnitude 7,8, selon l’Institut géologique américain, a été suivie de nombreuses répliques de moindre intensité. Au moins deux personnes ont été tuées et les infrastructures – routes, bâtiments – sont fortement endommagées dans la région proche de l’épicentre.

L'alerte au tsunami est levée

"L’épicentre était localisé sur l’île du Sud, à environ 20km de la ville de Hanmer Springs, mais le séisme a été ressenti dans tout le pays. La ville touristique de Kaikoura a été plus particulièrement affectée, et semble inaccessible par réseau routier", annonce le ministère des Affaires étrangères (MAE) sur son site Internet.

"Une alerte au tsunami a été mise en place par les autorités néo-zélandaises, de fortes vagues ayant affecté pendant la nuit la côte nord de l’île du Sud, puis levée dans la matinée du 14 novembre. La vigilance reste de mise sur les zones côtières", précise encore le Quai d'Orsay.

De fortes répliques à venir

Tous les conseils aux ressortissants français, touristes ou résidents, sont disponibles en ligne. Le service géologique national de Nouvelle-Zélande annonce que de nombreuses répliques sont attendues dans les jours à venir, certaines pouvant dépasser une magnitude 6 sur l’échelle de Richter.

En 2011, un tremblement de terre de magnitude 6,3 avait fait 185 morts dans le secteur de Christchurch. Le pays est placé sur la "ceinture de feu", un arc volcanique de 40 000 km qui entoure le Pacifique et qui concentre environ 90 % des séismes enregistrés dans le monde.

En France, la destination a le vent en poupe. En 2015, 33 376 Français ont visité le pays, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique