Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ryanair renonce à la ligne Bruxelles-Londres

La compagnie à bas prix Ryanair a annoncé l’abandon à compter du 29 avril de ses vols Bruxelles-Londres, effectués à partir de sa plate-forme de Charleroi.

Cette mesure est la première réponse du transporteur irlandais à la décision de la Commission européenne d’ordonner au début du mois le remboursement d’une partie des subventions accordées par la région wallonne à Ryanair. Qualifiée alors de « catastrophe » par le P-DG de Ryanair, Michael O’Leary, la décision de l’exécutif européen, au nom de la libre concurrence, signifie que la compagnie devra rembourser quatre millions d’euros environ sur les 15 qu’elle a touchés. « Étant donné que la ligne Bruxelles-Londres proposait les tarifs les plus bas, elle ne peut pas être maintenue si les coûts doivent augmenter à la suite de la décision de la Commission d’augmenter de six à huit euros le prix du billet », explique Michael O’Leary.

Ryanair assure actuellement jusqu’à huit vols par jour entre Charleroi et Londres, transportant 360 000 passagers par an. Elle dessert 12 autres destinations européennes à partir de Charleroi, y compris Dublin, Barcelone et Rome. Pour la direction, l’abandon de la ligne se traduira par une baisse de 10% de ses vols quotidiens sur l’aéroport belge. Ryanair a ajouté qu’elle pourrait réduire davantage encore ses capacités à Charleroi à défaut d’une nouvelle entente avec les responsables de l’aéroport et les autorités wallonnes.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique