Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Réouverture des frontières : où est-il possible de voyager en Europe ?

Avec la réouverture de certaines frontières, le 15 juin marque un nouveau tournant pour le tourisme, les Européens retrouvant la possibilité de voyager plus facilement d’un pays à l’autre. Mais pas encore partout, et, parfois, sous certaines conditions.

ITALIE

Depuis le 3 juin, l’Italie s’est rouverte à tous les voyageurs en provenance d’un pays de l’Union européenne, de l’espace Schengen, du Royaume-Uni, de l’Irlande du Nord, d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican, et ce alors que la plupart des Etats maintenaient leurs restrictions avec le pays, qui a été l’un des foyers de la pandémie en Europe. Depuis le 3 juin, il est redevenu possible pour les Italiens de voyager librement dans tout le pays, sans aucune limitation, sauf en cas de résurgence de l’épidémie de Covid-19 qui a fait près de 32000 morts dans la péninsule.

PORTUGAL

Pour le Portugal continental, les voyageurs français peuvent se rendre sur place par voie aérienne sans restriction. S’ils se déplacent en voiture, il faudra patienter jusqu’au 22 juin, date à laquelle la frontière Espagne-Portugal rouvre. S’agissant de Madère et des Açores, il est demandé un certificat médical attestant que la personne n’est pas atteinte du Covid-19. Si un passager arrive dans l’un de ces archipels sans avoir fait le test, elle devra accepter de passer le test à l’arrivée à l’aéroport, pris en charge par les autoritaires insulaires (45 minutes d’attente pour l’obtention du résultat). « Nous conseillons de faire le test avant, pour ne pas perdre de temps à l’arrivée et partir l’esprit léger », explique Jean-Pierre Pinheiro, directeur de l’Office du tourisme du Portugal. Car si le test s’avérait positif, le voyageur devrait accepter une quarantaine de deux semaines, à l’hôtel, prise en charge par les autorités locales.

CROATIE 

La Croatie avait elle aussi choisi de devancer les autres pays en rouvrant ses frontières pour dix pays de l’Union européenne – dont la France ne faisait pas partie – dès le jeudi 28 mai. « Nous ouvrons (…) pour le tourisme », avait déclaré le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic. Les Français peuvent désormais entrer sur le territoire de la République de Croatie avec la confirmation de réservation d’hébergement/bateau, ainsi que pour des raisons d’affaires, pour des raisons économiques et pour des motifs familiaux impérieux. Ils devront remplir un formulaire pour éviter une longue attente, précise l’Office de tourisme de Croatie. De nombreux hôtels sont déjà ouverts, d’autres ouvrent progressivement. Les restaurants et les bars sont ouverts, les parcs et les installations publics (piscines, les parcs aquatiques, les spa) aussi. La Croatie n’exige pas de tests Covid-19  ou la preuve d’un test négatif pour entrer dans le pays. La quarantaine n’est pas obligatoire lors d’entrée sur le territoire, précise l’Office de tourisme de Croatie contacté ce lundi matin, qui ajoute que toutes les informations concernant les modalités d’entrée pour les ressortissants étrangers sont régulièrement mises à jour sur le site de l’Office national croate de tourisme et sur le site du Ministère des affaires intérieures. Le pays a été relativement épargné par le nouveau coronavirus, avec un peu plus de 2 000 personnes contaminées et une centaine de décès, pour une population de 4,2 millions d’habitants.

POLOGNE

La Pologne est accessible pour tous les citoyens européens depuis samedi 13 juin.

AUTRICHE

« A partir d’aujourd’hui, minuit, les voyageurs en provenance de la France et de 30 autres pays européens pourront à nouveau rentrer en Autriche sans devoir se placer en quarantaine ou présenter un test Covid-19 négatif », fait savoir ce lundi matin un communiqué. « Il s’agit donc d’un retour à une circulation normale entre la France et l’Autriche. Les liaisons aériennes entre les deux pays reprendront également à partir du 16 juin. » Des restrictions demeurent pour la Grande-Bretagne, la Suède, l’Espagne et le Portugal. « Afin d’assurer la sécurité sanitaire de ses clients et de son personnel, le secteur de l’hôtellerie autrichienne a mis en place depuis le 29 mai un programme de tests, est-il en outre indiqué. Il s’agit pour l’instant d’un essai mené dans cinq régions pilotes pour s’assurer d’un bon fonctionnement d’un point de vue logistique. Puis, l’objectif du gouvernement est de tester dès le début juillet chaque semaine quelque 65 000 collaborateurs de l’hôtellerie, ceux précisément qui sont en contact avec les clients. Le gouvernement prendra en charge l’ensemble des coûts, détaille le communiqué.

Restrictions et mesures de réciprocité

ALLEMAGNE

Les autorités allemandes ont annoncé la levée des contrôles aux frontières franco-allemandes et des restrictions de déplacements entre la France et l’Allemagne à compter du 16 juin (00h00), rapporte le Quai d’Orsay sur son site Conseils aux voyageurs.

BELGIQUE

La Belgique rétablit ce lundi matin la libre circulation avec tous les pays du continent.

GRÈCE

La Grèce rouvre ses frontières aux voyageurs européens et est allée plus loin, en invitant les voyageurs de plusieurs régions hors UE – comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Nord, la Chine. Alors que débute le 15 juin une deuxième phase orchestrant la reprise du tourisme dans le pays cet été, les vols internationaux sont désormais autorisés vers les aéroports d’Athènes mais aussi de Thessalonique.  » Quid des voyageurs en provenance de France ? Etant donné que les aéroports des provinces françaises ne figurent pas sur la liste des aéroports situés dans les zones touchées et à haut risque de transmission de l’infection au Covid-19 de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne, les voyageurs en provenance de ces aéroports ne seront pas soumis au test obligatoire ainsi qu’aux mesures d’auto-confinement, précise un communiqué daté du 30 mai. Selon la liste EASA, seuls les aéroports en Île-de-France se trouvent actuellement dans la catégorie des zones les plus affectées par l’épidémie. Si le voyage a commencé depuis un aéroport qui ne se trouve pas dans la liste EASA des zones affectées par le virus, seul un test d’échantillonnage aléatoire pourra être effectué à l’arrivée. Si le voyage commence d’un aéroport se trouvant dans la liste EASA des zones affectées par le virus, le voyageur sera soumis à un test et devra passer une nuit dans un hôtel désigné dans l’attente du résultat. Si le test est négatif, le voyageur devra s’auto-confiner pendant sept jours. Si le test est positif, il sera mis en quarantaine sous supervision pendant 14 jours. Le passage de l’île-de-France en zone verte, annoncé hier par le président  de la République, ne change donc pas les mesures mises en place pour les voyageurs en provenance des aéroports d’Ile-de-France. Contacté ce lundi matin, l’Office de tourisme de Grèce précise que ces mesures seront levées le 1er juillet, date fixée pour le début de la phase 3. A cette date, les vols internationaux seront alors autorisés vers tous les aéroports de Grèce. Les visiteurs pourront être soumis à un test d’échantillonnage aléatoire à l’arrivée. Des restrictions supplémentaires concernant certains pays pourront être annoncées à une date ultérieure, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique. Les arrivées par la mer seront autorisées à partir du 1er juillet. Les visiteurs pourront être soumis à un test d’échantillonnage aléatoire à l’arrivée. Consulter les dernières informations ici.

Attention, parmi les pays à rouvrir leur frontière, ou l’ayant déjà fait, nombre d’entre eux (Hongrie, Bulgarie, Autriche, République tchèque, Slovaquie, Lettonie…) maintiennent des restrictions pour les voyageurs en provenance des destinations européennes où le taux d’infection est encore jugé trop élevé. La Norvège ouvre ce lundi ses frontières à tous les pays nordiques en imposant des conditions qui excluent à ce stade la quasi-totalité de la Suède, où l’épidémie de nouveau coronavirus reste vive. Chaque pays a composé sa liste de zones à risque, une liste qui inclut invariablement la Suède et la Grande-Bretagne. S’y ajoutent souvent l’Espagne et le Portugal. Parfois les Pays-Bas, la Belgique, la France. Les listes sont révisées régulièrement. Soit les voyages depuis ou vers ces destinations sont proscrits, soit un test de dépistage négatif au Covid-19 ou un isolement de 14 jours sont Requis. La France prévient qu’elle appliquera « la réciprocité » aux pays imposant des restrictions à ses ressortissants.

Pour certains pays, il faudra encore patienter…

ROUMANIE

La Roumanie ne rouvrira pas ses frontières lundi pour les non-nationaux et ne donne aucune date précise.

ESPAGNE

Initialement fixée au 1er juillet, la date de réouverture de l’Espagne aux touristes a finalement été avancée au 21 juin, sauf à la frontière terrestre avec le Portugal où les contrôles se poursuivront jusqu’au 1er Juillet. Par « réciprocité », la France a prévu de poursuivre dans l’immédiat ses contrôles à la frontière avec l’Espagne. Dans le cadre d’un projet pilote, les Baléares vont toutefois accueillir près de 11.000 Allemands à partir du 15 juin.

NORVÈGE

La Norvège ne rouvrira lundi ses frontières qu’aux autres pays nordiques, à l’exception de la Suède.

DANEMARK

Le Danemark est tout aussi sélectif, en limitant à ce stade son accueil aux personnes venant d’Allemagne, de Norvège ou d’Islande.

_______________________________________________________

L’UE lance un site pour informer les voyageurs

La situation évolue encore très régulièrement. Avant tout déplacement, il convient de s’informer des mesures mises en place par les différents pays. La Commission européenne a lancé lundi un site internet et une application pour aider les Européens qui souhaitent passer leurs vacances dans d’autres pays de l’UE. Alors que de nombreux pays européens lèvent ce lundi les restrictions mises en place aux frontières pour lutter contre la pandémie de coronavirus, cet outil, « Re-open EU », mis à jour régulièrement et disponible en 24 langues, permet de connaître les conditions de voyage et de séjour dans les 27 pays de l’UE.

2 commentaires
  1. JB dit

    La frontière Espagne-Portugal réouvre le 1er juillet, le reste de l’Espagne s’ouvre bien le 22 juin

  2. Mariela Popova, Destunation Tourustic Services dit

    La Bulgarie n’impose pas de restrictions pour l’entrée sur son territoire aux ressortissants Français depuis le 29/05. Ceci est valable pour la plupart des ressortissants de l’EU.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique