Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Relais et Châteaux convoite le tour-operating

Le réseau prévoit pour 2010 une prise de participation dans des TO. Une stratégie de développement qui confirme une évolution déjà amorcée.

Une révolution s’annonce du côté de Relais et Châteaux. Le réseau a décidé une prise de participation prochaine dans des tour-opérateurs. Déjà bien avancé, et rendu possible par un récent changement de statuts, le projet sera concrétisé en 2010. « Même si, avec les tour-opérateurs, nous sommes des partenaires de longue date, il est temps de passer de l’autre côté du miroir », a fait valoir Jacques-Olivier Chauvin, le directeur général de Relais et Châteaux, qui ne souhaite pour le moment pas citer de nom. « Une entrée dans le capital permettra une participation active dans la gouvernance de TO souhaitant se rapprocher de Relais et Châteaux pour mieux comprendre les attentes des clients et les évolutions du monde du luxe », poursuit Jacques-Olivier Chauvin. Une évolution importante pour le réseau, déjà amorcée cette année avec la création d’itinéraires sur mesure, assemblages d’étapes Relais et Châteaux construits autour de sites touristiques. Destiné à assurer un déploiement international le plus large possible, et à répondre à une demande de voyage plus authentique, ce repositionnement a aussi pour objectif d’atténuer une image luxe en faveur du concept d’art de vivre dans un contexte économique qui incite le réseau à retourner vers ses fondamentaux. Ces itinéraires représentent déjà 20 000 nuitées sur les 120 000 enregistrées par la nouvelle centrale de réservation. Mise en place en mars dernier, cette centrale a aussi permis, selon Jacques-Olivier Chauvin, de juguler la chute du chiffre d’affaires (- 8% sur les huit premiers mois de 2009 par rapport à la même période en 2008), et affiche, entre juillet et octobre 2009, une hausse de 41 % du chiffre d’affaires.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique