Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Redevances aéroports d’ADP: les compagnies fulminent

Le feu vert donné à Aéroports de Paris par le Ministre des transports pour une hausse annuelle des taxes aéroportuaires de 5% pendant cinq ans a été très mal accueilli. ADP justifie cette décision par les forts investissements que le gestionnaire va devoi

C’est une très mauvaise nouvelle pour nos entreprises, mais aussi pour les passagers et les futurs actionnaires d’ADP, a déclaré Lionel Guérin, PDG d’Airlinair et représentant de la Fédération nationale de l’aviation marchande (FNAM), suite au feu vert donné par le ministre des Transports Dominique Perben à ADP pour une hausse annuelle de 5% des redevances aéroportuaires pendant cinq ans. ADP va devenir la plateforme la plus chère d’Europe alors qu’elle est aujourd’hui deuxième après Francfort poursuit Lionel Guérin. De son côté Air France a réagi de manière plus mesurée, mais constate tout de même que les redevances pourraient ainsi évoluer presque trois fois plus vite que l’inflation.
La décision du ministère des Transports reste assez étonnante dans la mesure où la commission consultative aéroportuaire avait préconisé une hausse annuelle maximum de 2,5%. De son côté, Aéroports de Paris justifie la hausse de 5% par les forts investissements (2,5 milliards d’€) prévus sur les plateformes parisiennes, notamment pour la création des satellites S3 et S4 ainsi que le terminal régional G à Roissy, les rénovations de Roissy 1, Orly Ouest et Orly Sud, le CDG Val (train rapide entre les aérogares de roissy) et un nouveau système de tri bagages.