Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand Voyage Privé coache des start-up

Le groupe a créé un incubateur d'été, unique en France. Deux start-up témoignent.

 

Depuis la première édition des Tremplins de l'Innovation E-Tourisme en 2013, Voyage Privé a coaché 4 start-up du tourisme, en les accueillant pendant deux semaines dans ses locaux : Crop the Block, Voyages Adekua, Bandsquare et DWYT. Nous avons interrogé deux d’entre elles, qui sont dans le secteur du tourisme.

Gilles Debrix, cofondateur de Voyages Adekua, site de mise en relation entre passionnés de glisse et agents locaux :
"Mon associé Antoine Bulot vient du tourisme classique (Sport Away, Ndlr), et moi de l'univers des médias. Pendant le summer camp, nous avons beaucoup appris en termes de web marketing. Les équipes de Voyage Privé se sont montrées très disponibles, et nous ont bien conseillés à différents niveaux : marketing, mais aussi technique et juridique. Sans leur accélérateur, qui porte bien son nom, je ne suis pas sûr que notre start-up existerait encore. C'est une opportunité exceptionnelle de l'intégrer".

Emmanuel Rozenblum, DG de DWYT, organisateur de visites de Paris pendant des escales :
"Notre participation aux Tremplins de l'innovation a coïncidé avec le lancement de DWYT, ce qui nous a permis de mieux comprendre l’écosystème de l’e-tourisme. Nous avons appris à mieux appréhender les campagnes AdWords, le référencement naturel, le marketing, la user experience. Nous avons aussi compris l’intérêt de rédiger des fiches produits complètes, avec de longs descriptifs. Nos échanges nous ont aidé à valider ou à invalider certaines hypothèses de travail".

Voyage Privé s’apprête à lancer son appel à candidatures pour la promotion 2015 des Tremplins de l’innovation e-tourisme. Le spécialiste en ligne des ventes privées de voyages a jusqu'à présent accueilli deux entrepreneurs par session, et assure un suivi après les deux semaines d'incubation organisées pendant l'été. Le pure player, qui a racheté la start-up Darjeelin, est dans le transfert de connaissances, ce qui stimule aussi les équipes de Denis Philipon.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire