Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand le Zimbabwe veut construire un Disneyland aux chutes Victoria

En marge de l’assemblée générale de l’OMT, qui se tient actuellement aux chutes Victoria, le gouvernement zimbabwéen a annoncé son intention de construire à proximité du site naturel un parc à thèmes de 300 millions de dollars.

Le Zimbabwe veut accélérer le développement de son industrie touristique et le fait savoir, quitte à annoncer des projets pour le moins… étonnants. C’est ce qu’a fait ce mercredi Walter Mzembi, le ministre du tourisme du pays, en indiquant que le Zimbabwe comptait construire dans les prochaines années un parc à thème inspiré de Disneyland à proximité des chutes Victoria.

La déclaration a fait son petit effet auprès des participants de l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui est justement co-organisée en ce moment par le Zimbabwe et la Zambie aux chutes Victoria.

Hôtels, restaurants, attractions, centres de congrès

D’après Walter Mzembi, le Zimbabwe n’exploite pas assez le potentiel des chutes, qu’il décrit comme un "géant dormant", rapporte le site britannique TravelWeekly. Le projet de parcs de loisirs, évalué à 300 millions de dollars, prendrait modèle "sur la taille et la vision de Disneyland, incluant des hôtels, des parcs d’attractions, des restaurants, des équipements de conférences", a-t-il indiqué.

Avant même cette annonce, le gouvernement zimbabwéen avait déjà fait part de son intention d’agrandir l’aéroport des chutes Victoria, promettant d’y investir 150 millions de dollars.

Le pays, tenu d’une main de fer par le président Mugabe (réélu pour la septième fois le mois dernier), inscrit ce projet de Disneyland dans le cadre de la reconstruction de son économie, après dix ans de conflit et d’hyperinflation. Alors que la fréquentation touristique a augmenté de 17% durant le premier trimestre de l’année, le Zimbabwe compte porter la contribution du tourisme dans le PIB à 15%.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique