Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Quand le voyage crée la rencontre

Marmara ose : le TO crée un site de rencontres entre vacanciers.

"Dynamique, sportive, aimant aussi le farniente et les petits restos, partirait bien en Corse début septembre", explique simplement Frédérique (52 ans), sur Covacanciers.com, le nouveau web de Marmara. Il s’agit d'un site de voyageurs pour rencontrer et échanger. L’internaute doit créer son profil, et préciser ses préférences de voyage.

"C’est un moyen de vivre les vacances autrement, explique Olivier Roche, directeur de la stratégie digitale de TUI France. Il y a quelque chose (à développer) entre la rencontre et les clubs".

Recruter grâce au bouche à oreille

Afin de décoller, Covacanciers.com mise sur les réseaux sociaux, indique Marmara, qui compte 280 000 fans sur Facebook. "Le bouche à oreille est la clé du succès, poursuit Olivier Roche. Sur la marque Marmara, je suis convaincu qu’un tel service peut nous aider à recruter des clients. Nous allons chercher des personnes qui ne connaissant pas encore l’expérience Marmara".

Créé par Octelio, le site est ouvert depuis deux semaines. 2735 membres sont déjà enregistrés, grâce à la communication via Marmara.com et sa page Facebook. "Notre objectif est d’atteindre 10 000 inscrits la première année", indique Olivier Roche, un cap parfaitement réaliste. Le plus difficile sera toutefois de mesurer le retour sur investissement.

Une source de data

"Volontairement, on ne s’est pas limité aux destinations de Marmara. Nous avons potentiellement la possibilité de satisfaire les attentes du vacancier via les autres TO du groupe, et nous voulons être les plus ouverts possible. De plus, Covacanciers.com représente aussi une source de data, en amont". Ce web n’a pas vocation à renvoyer vers les agences de voyages.

Des déclinaisons de Covacanciers.com sont envisagées, pour d’autres marques de TUI. A termes, il est aussi question de créer des publicités contextuelles, mais en douceur, pour éviter un retour négatif des internautes.

Marmarafit est stoppé

Dans le digital, le groupe innove, et renonce parfois. Longtemps considéré comme un portail moteur, Marmarafit a été stoppé, son Url redirige vers le forum. Le site n’était plus d’actualité, mais conservait une forte dimension communautaire, explique-t-on.

TUI choisit de communiquer autrement avec ses voyageurs et prospects. Un "chat to community" sera d'ailleurs bientôt lancé sur le site de Marmara, puis sur celui de Nouvelles Frontières.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique