Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Donatello : marques et agences ont trouvé preneurs

C'est Kuoni/Travel Lab qui a racheté la marque Donatello ainsi que les droits au bail des agences situées rue des Batignolles et avenue des Gobelins à Paris.

Un peu moins de deux mois après la liquidation de Donatello, prononcée le 12 février dernier, une ordonnance du tribunal de commerce de Paris entérine la cession d'une partie des actifs de l'entreprise, revendus par appartement. 

Donatello cédé pour un bon prix

Les éléments incorporels, soit les marques Donatello et Equatoriales et les droits aux bail de quatre fonds de commerce d'agences, ont trouvé preneurs sans que le montant des offres, acceptées par le juge, soit communiqué.

C'est logiquement la marque Donatello qui a suscité le plus d'intérêt et a été cédée, selon nos informations, pour le prix le plus élevé. Kuoni/Travel Lab, qui avait fait l'offre la plus avantageuse, l'a emporté "pour une somme importante", estime une source proche du dossier – également candidate à la reprise. "Nous n'avons pas pu nous aligner, Kuoni ayant mis le prix fort dès le début pour barrer l'entrée".

Le groupe dirigé par Emmanuel Foiry a également acquis les droits au bail des agences parisiennes de la rue des Batignolles dans le 17ème arrondissement et de l'avenue des Gobelins dans le 5ème.

La marque Equatoriales a été rachetée par deux "personnes physiques", soit Frédéric de Fournoux, directeur général du spécialiste des circuits Plus Belle L'Europe, et Alain Le Scouezec, ancien directeur commercial de Donatello. "Lorsque nous avons fait notre offre, nous avions le projet de relancer une production safaris en Afrique qui marche bien en agences, contrairement aux week-ends en Italie", explique Frédéric de Fournoux, que la marque Donatello n'intéressait pas en revanche.

Equatoriales en sommeil

"Entre temps, Alain Le Scouezec a accepté le poste de directeur commercial chez Transat France, ajoute-t-il. C'est une belle proposition qu'il ne pouvait pas décliner. Tant pis pour notre projet commun de relance. Je garde la marque Equatoriales, mais je ne vais rien en faire dans l'immédiat."

Les droits au bail des agences parisiennes du  Faubourg St Honoré et de la rue Cambronne ont été repris par Echo Voyages, propriété du groupe Auxigène, maison mère de Méditrad.

Parmi les offres reçues par le juge, reste une proposition de reprise du droit au bail de l'agence de Lille mais pour laquelle le tribunal n'a pas encore statué.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique