Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Qatar Airways met les gaz

Le trafic France de la compagnie a augmenté de 53 % l’année dernière. Elle propose une quarantaine de destinations au départ de Paris.

Avec 142 500 passagers au départ de France l’an dernier (exercice clos le 31 mars 2007) en hausse de 53 % par rapport à l’année précédente, Qatar Airways a largement dépassé ses objectifs. Nous avons réalisé cette performance avec une capacité qui a augmenté de 50 %, pour atteindre 11 vols hebdomadaires vers Doha depuis Paris. Malgré cela, nous avons conservé un taux de remplissage de 80 % , se réjouit Eric Didier, DG France. Les revenus de la compagnie dans l’Hexagone ont quant à eux augmenté plus vite (+65 %), ce qui dénote une amélioration de la recette unitaire par passager, liée notamment aux voyageurs d’affaires. La clientèle haute contribution représente maintenant un quart de notre chiffre d’affaires, et 7 % en trafic, précise Eric Didier.

Qatar Airways propose désormais une quarantaine de destinations au départ de Paris, en correspondance sur son hub de Doha. Les Maldives (20 % du trafic), la Thaïlande (13 %) et le Népal (10 %) sont les axes forts du transporteur, mais il dessert aussi l’Inde, Myanmar, les Seychelles et a ouvert récemment Chennai (ex-Madras), Denpasar (Bali) et Ho Chi Minh-Ville. Autre nouveauté pour le marché français : l’ouverture d’une ligne Doha-Genève-New York, à partir du 26 juin.

Capter la clientèle de province

Cette ouverture va nous permettre de capter la clientèle d’Annecy, Annemasse mais aussi Lyon et Grenoble, et d’alléger les vols de Paris, ajoute Eric Didier, qui se réjouit aussi de pouvoir proposer New York aux voyageurs de Rhône-Alpes. A Paris, Qatar Airways compte par ailleurs sur le TGV Est, grâce à ses accords de pré-acheminements avec la SNCF, pour remplir ses vols.

Revers de la médaille : la compagnie, victime de son succès, manque d’avions. Le passage en biquotidien au départ de Paris a pris du retard et n’interviendra qu’en avril 2008. Du coup, pour récupérer des capacités, Qatar Airways pourrait durcir sa politique d’allotements aux TO, dans le but d’améliorer les taux de réalisation des places qui leur sont réservées. Une nécessité pour atteindre l’objectif de 171 000 passagers (+20 %) cette année, alors que la hausse des capacités ne sera que de 6 %.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique